Combattre la crise du mal-logement, un enjeu démocratique.

Il faut adapter les politiques du logement à la diversité des territoires. Les enjeux ne sont pas les mêmes d’un territoire à l’autre.

La France connaît une ségrégation spatiale importante, caractérisée par la concentration de la pauvreté et des difficultés sociales dans certains quartiers. Nos élus, sous pression de l’état, face à la loi, sont contraints  de créer du logement social. Hélas, ceux-ci sont souvent inadaptés aux nombreux besoins des ménages (inadéquation entre les niveaux de ressources des demandeurs et les loyers de certains logements neufs). Quant aux caractéristiques physiques du parc social, elles ne correspondent pas assez aux besoins des ménages (T1 6%) et moins de 10% de T5 (T6 restant le parent pauvre). Beaumont,  comme d’autres communes dans l’agglomération, fait le choix « consensuel et simpliste» du type moyen (T2, T3).

Read moreCombattre la crise du mal-logement, un enjeu démocratique.