Ouvrons le débat : Donner un prix au carbone, un moyen efficace contre le réchauffement ?

L’idée de donner un prix au carbone à l’échelle mondiale ne fera pas partie de l’accord en cours de négociations entre 195 pays pour lutter contre le réchauffement climatique. C’est une façon de peindre le capitalisme en vert sans résoudre l’urgence climatique et la crise sociale.

Entretiens croisés avec Bruno Lafont, président 
du pôle développement durable 
du Medef et Maxime Combes, économiste, membre d’Attac.

À quoi sert de donner un prix au carbone ?

Bruno Lafont Il peut sembler paradoxal que des entreprises demandent à payer pour le carbone. Rappelons que d’après le rapport Stern sur l’économie du changement climatique, le risque climatique nous menace d’une récession de l’ordre de 20 % du PIB mondial. Il vaut donc mieux anticiper ce risque avant qu’il ne soit insoutenable. Attribuer une valeur économique au carbone permet d’orienter chaque acteur vers les solutions les plus efficaces, de réduire les émissions de CO2 et de financer l’innovation. Le Medef soutient donc l’intégration effective d’un système de prix du carbone dans l’ensemble des principaux pays émetteurs. Cela passe notamment par un phasage réaliste qui ne crée pas de distorsion de concurrence tout en tenant compte de la diversité des situations des États.

Maxime Combes L’idée de base, au risque d’être simpliste, est simple : tout ce qui n’a pas de prix n’aurait pas de valeur aux yeux des acteurs économiques qui, du coup, n’en prendraient pas soin et le gaspillerait. C’est oublier que nombre de choses qui ont un prix, à commencer par le travail, ne sont pas considérées. Intégrés dans une politique cohérente de lutte contre les dérèglements climatiques, les instruments de fiscalité écologique peuvent jouer un rôle essentiel. Mais il n’y a pas de solution magique comme le laissent croire certains économistes, le secteur privé et les institutions internationales avec leur proposition de prix mondial unique du carbone. En se focalisant uniquement sur ce qu’il se passe en bout de cheminée, les émissions relâchées dans l’atmosphère, les promoteurs d’un prix mondial du carbone en oublient l’amont de la cheminée, cette formidable machine économique à réchauffer la planète : la crise climatique implique de transformer cette machine et pas seulement de savoir qui paie pour les émissions relâchées.

Read moreOuvrons le débat : Donner un prix au carbone, un moyen efficace contre le réchauffement ?