Allez Georges, il y a encore bien des coups de pied au cul à distribuer pour 2017. Et des poings à lever !

nouvelle-image-1

Symbole d’altruisme et d’amour

Sniff !!

La comparaison est édifiante.

Mi-août, l’ancien leader de la CGT, Georges Séguy mourait. Quelques quatre mois plus tard, François Chérèque, l’ex-secrétaire de la CFDT décédait. Pour le 1er, quelques lignes au plus dans la presse, quelques secondes dans les journaux télévisés (12 secondes dans le 20h de France 2), le silence des politiques. Pour le second des tombereaux d’éloges, des Echos au Figaro, en passant par le Point, Libération, Capital, LCI, l’ensemble des médias des milliardaires.

nouvelle-image-2
nada-info.fr

« Syndicaliste courageux » pleurniche Le Figaro ; « Ce modéré qui a révolutionné le syndicalisme » braille Le Point ; « La mort d’un réformiste impatient » gémit Les Echos ; « Il était attentif aux autres et d’une fidélité incroyable » couine Libération ; « Entre douceur et impétuosité » sanglote Europe 1.

Les politiques ne sont pas en reste, des socialistes à la droite en passant par Les Verts et les lamentations du candidat à la Présidentielle Yannick Jadot : « Triste disparition de François Chérèque, infatigable militant d’une protection sociale adaptée aux enjeux du 21ème siècle ».

Read moreAllez Georges, il y a encore bien des coups de pied au cul à distribuer pour 2017. Et des poings à lever !