Ouvrons le débat : Y a-t-il un danger à constitutionnaliser l’état d’urgence?

Face-à-face avec Olivier Duhamel Professeur émérite 
à Sciences-Po, directeur 
de la revue Pouvoirs et éditorialiste 
à Europe 1 et Éliane Assassi Sénatrice 
de Seine-
Saint-Denis, présidente 
du groupe communiste, républicain 
et citoyen

L’état d’urgence prévoit la possibilité de suspendre un certain nombre de libertés publiques au motif d’une « situation d’exception ». Son introduction dans la Constitution de la Ve République ne réactualise-t-elle pas l’idée que cette dernière porte en germe le projet d’un « coup d’État permanent » ?

Read moreOuvrons le débat : Y a-t-il un danger à constitutionnaliser l’état d’urgence?

Ouvrons le débat sur « l’état d’urgence »: Et si « l’état d’urgence » devenait permanent ?

Et si l’état « d’urgence » (en réalité d’exception) perdait son caractère urgent, sans pour autant abandonner son cadre coercitif, et devenait l’état « normal », quotidien, de la société qu’ils voudraient: soumise, surveillée, lobotomisée, manipulable à gré ?

Cela ne relève pas d’un cauchemar orwélien mais de scénarios politiciens caressés par certains pour se refaire une santé électorale, perpétuer « l’union sacrée », dépolitiser les enjeux, reléguer les questions sociales, évacuer les antagonismes de classe, museler le mouvement social… L’interdiction des grandes manifestations citoyennes pour la conférence COP21 sur la justice climatique, l’assignation à résidence de dizaines de militants écologistes ; les « bavures » qui se multiplient, augurent fort mal de l’avenir.

Read moreOuvrons le débat sur « l’état d’urgence »: Et si « l’état d’urgence » devenait permanent ?