Ouvrons le débat (suite) : la crise des finances locales (analyse de la CGT).

Les collectivités se financent principalement grâce à la fiscalité, notamment la taxe d’habitation, la taxe foncière, les droits de mutation pour les particuliers et la contribution économique territoriale pour les entreprises. Une partie de leurs ressources provient également de l’État ou du recours à l’emprunt (graphique).
Aujourd’hui, les finances des collectivités sont précaires. Après avoir gelé sa dotation, l’État vient de décider d’une baisse de 3 milliards d’euros pour 2015. Les prestations non-compensées par l’État pour le handicap, les personnes âgées et le RSA s’élèvent aujourd’hui à 6 milliards. Elles devraient même dépasser les 8 milliards en 2016 ! Il y a trois ans, Nicolas Sarkozy supprimait la taxe professionnelle. Si cela a été une très bonne nouvelle pour les entreprises, les collectivités territoriales ont vu leurs finances mises en péril. Elles ont alors été contraintes de faire augmenter les impôts locaux des particuliers et/ou de réduire les services publics.

Nouvelle image (1)

Read moreOuvrons le débat (suite) : la crise des finances locales (analyse de la CGT).