La Région doit être garante de l’égalité territoriale en s’inscrivant dans des démarches de solidarité avec un aménagement du territoire harmonieux, respectueux des hommes et de l’environnement.

Intervention liminaire de Pascale Semet (groupe Front de Gauche) lors de la dernière session du conseil régional d’Auvergne (20 octobre 2015).

Monsieur le Président, mes cher-e-s collègues,

L’épisode social de chez Air France, intervenu il y a deux semaines, démontre encore une fois que la promesse présidentielle d’un dialogue social apaisé et serein, est loin d’avoir été tenue. En traitant les salariés et les syndicalistes d’Air France de voyous, le Premier ministre a participé à rajouter de l’huile sur le feu. Ce mot de voyous est une véritable insulte contre le monde ouvrier et salarié. Après l’annonce des 2900 licenciements, l’Etat a clairement choisi le camp du patronat. Le gouvernement persiste à vouloir encourager les grands groupes dans leur folle course à la rentabilité dévastatrice. Il poursuit sa politique de l’offre au détriment de l’emploi et d’une réelle reprise économique. Air France a empoché 109 millions d’euros au titre du Crédit impôt compétitivité-Emploi qui ont servi à licencier 2900 personnes. Le gouvernement serait donc plus inspiré d’insuffler chez Air France une véritable politique commerciale et industrielle pour l’encourager dans un réel développement social et non pas dans une financiarisation poussant à des licenciements massifs.

Et Air France n’est pas l’unique entreprise en France à faire une telle utilisation du CICE et des multiples avantages fiscaux accordés avec largesse par l’Etat.

Un rapport de suivi du CICE a été remis il y a quelques semaines par France Stratégie, le Commissariat à la stratégie et à la prospective, démontre que 14,2 milliards de deniers publics leur ont été distribués, montant qui devrait passer à un peu plus de 18 milliards fin décembre (après 11,2 milliards l’an dernier). Il est clairement démontrer que les taux de marges des entreprises est en hausse de plus de 31% au cours du premier semestre 2015. La politique de l’offre ne profite avant tout qu’aux actionnaires et au développement de leurs dividendes.

Read moreLa Région doit être garante de l’égalité territoriale en s’inscrivant dans des démarches de solidarité avec un aménagement du territoire harmonieux, respectueux des hommes et de l’environnement.