POMPIER VOLONTAIRE :d’abord une passion mais in fine un vrai engagement de service public qui allie citoyenneté et solidarité

Nous avons pu rencontrer deux des trente quatre pompiers volontaires rattachés au centre de St Genès Champanelle. Pendant deux heures ils nous ont parlé de leur passion, de leur engagement au quotidien, de l’évolution de leurs missions, de leurs relations avec les pompiers professionnels. Nous avons beaucoup appris sur une activité de laquelle nous n’avions qu’une vision partielle , nous les remercions de nous avoir consacré du temps et nous espérons que cet article saura retranscrire l’intérêt que nous avons pris à cet entretien.

Read morePOMPIER VOLONTAIRE :d’abord une passion mais in fine un vrai engagement de service public qui allie citoyenneté et solidarité

Ouvrons le débat sur « l’état d’urgence »: Et si « l’état d’urgence » devenait permanent ?

Et si l’état « d’urgence » (en réalité d’exception) perdait son caractère urgent, sans pour autant abandonner son cadre coercitif, et devenait l’état « normal », quotidien, de la société qu’ils voudraient: soumise, surveillée, lobotomisée, manipulable à gré ?

Cela ne relève pas d’un cauchemar orwélien mais de scénarios politiciens caressés par certains pour se refaire une santé électorale, perpétuer « l’union sacrée », dépolitiser les enjeux, reléguer les questions sociales, évacuer les antagonismes de classe, museler le mouvement social… L’interdiction des grandes manifestations citoyennes pour la conférence COP21 sur la justice climatique, l’assignation à résidence de dizaines de militants écologistes ; les « bavures » qui se multiplient, augurent fort mal de l’avenir.

Read moreOuvrons le débat sur « l’état d’urgence »: Et si « l’état d’urgence » devenait permanent ?

L’intervention au nom des député-e-s Front de Gauche et comme Président du groupe de la gauche démocrate et républicaine à l’Assemblée nationale d’André Chassaigne devant le Congrès réuni hier à Versailles

 Monsieur le Président,

Mes chers collègues,
Monsieur le Premier ministre,
Mesdames et Messieurs les ministres,

 La vie, la liberté ont été frappées, ensanglantées, à nouveau à Paris.

Le terrorisme aveugle a tué des anonymes, dont nous découvrons progressivement les noms inscrits sur la liste interminable des vies volées lors de cette sinistre soirée de vendredi.
Sans faire de distinction d’origine ou de religion, les criminels ont frappé aveuglément. Ils ont frappé dans des « lieux de vie où l’on fête la vie », un stade de foot, des restaurants, une salle de concert…

 À travers le visage des victimes, c’est le visage de la France et de l’humanité dans toute sa richesse, sa jeunesse et sa diversité qui a été visée par ces actes de barbarie.

 C’est la République, ses valeurs, son histoire, ses lumières, qui viennent, une fois encore, d’être frappées au cœur.

 Mais la République est débout. Elle est débout et elle le restera !

 

Read moreL’intervention au nom des député-e-s Front de Gauche et comme Président du groupe de la gauche démocrate et républicaine à l’Assemblée nationale d’André Chassaigne devant le Congrès réuni hier à Versailles

Communiqué du Parti de gauche : la reconnaissance d’erreurs et la constitutionnalisation d’un Patriot Act

Lundi 16 Novembre 2015. Face aux attentats les plus meurtriers jamais commis en France, François Hollande s’est exprimé pendant environ 45 minutes devant le Congrès à Versailles pour exposer sa riposte.
Nous publions le communiqué du Parti de gauche après  cette intervention :

« Prenant un ton martial, le président Hollande a assumé qu’il avait bel et bien engagé notre pays en guerre sans jamais avoir fait voter le Parlement.

Mais il a dû aussi dresser la liste de ses échecs et de ceux de son prédécesseur :

Echec géostratégique : il reconnaît que les discussions doivent reprendre avec la Russie, sous l’égide de l’ONU, dans la recherche d’une alliance et que Bachar El Assad ne saurait constituer la cible n°1. La déstructuration par la force des états de la région n’a amené aucun progrès démocratique, ni la paix mais a permis de développer le terrorisme. Il faut en finir réellement avec cette politique.

Echec de l’austérité : bien tard, il constate « le pacte de sécurité supérieur au pacte de stabilité ». Voilà que nos gouvernants se rendent compte que baisser les dépenses publiques c’est moins de policiers, gendarmes, de magistrats, de douaniers, de services de renseignements, de personnels de santé, d’enseignants si indispensables pour réaffirmer les valeurs de la république. C’est globalement moins de cet Etat qui s’est révélé si indispensable ce week-end. Il faut maintenant aller plus loin, passer aux actes et reconnaître également que le pacte social doit être supérieur à l’austérité.

Read moreCommuniqué du Parti de gauche : la reconnaissance d’erreurs et la constitutionnalisation d’un Patriot Act

Face aux attentats, rassemblons-nous pour la liberté, l’égalité, la fraternité, et la paix. (Pierre Laurent)

Notre pays vient de vivre l’un des pires événements de son histoire. Les attaques terroristes simultanées de la nuit dernière à Paris et à Saint-Denis, revendiquées par Daesh, faisant à cette heure 127 morts et 200 blessés, sont effroyables. La France est en deuil.

Au lendemain de ce carnage, nos premières pensées se tournent vers les victimes, leurs familles, leurs proches, les témoins et tous ceux dont la vie a été menacée. Pour tous, la douleur est immense. Chacun en France s’en sent profondément meurtri.

Nous saluons l’action des forces de l’ordre, des secours, des urgentistes et personnels de santé et des agents territoriaux dont la mobilisation a été exemplaire ainsi que la solidarité des habitants qui s’est immédiatement manifestée.

Moins d’un an après les attentats de janvier dernier, la République est frappée en son cœur.

Alors que l’État d’urgence vient d’être décrété par le gouvernement, le renforcement des moyens de police et de justice est un impératif. L’État doit trouver durablement les moyens adaptés pour garantir la sécurité de toutes et de tous.

J’appelle notre peuple à ne pas céder à la peur, à se rassembler pour la liberté, l’égalité et la fraternité, et pour la paix. Nous devons refuser les amalgames et les stigmatisations. Ensemble, nous devons rejeter fermement la haine et les racismes.

La France est touchée par la guerre et la déstabilisation qui minent le Proche et le Moyen-Orient. La lutte contre le terrorisme appelle une mobilisation redoublée et des solutions internationales.

Elle ne pourra triompher que dans la mobilisation pour un projet de société solidaire qui place au cœur de tous ses choix l’émancipation humaine, les valeurs de la République et la paix.

Le PCF, ses représentants et ses élus, seront de toutes les initiatives qui, dans les prochains jours, permettront à nos concitoyens de se rassembler pour faire face à cette épreuve et ouvrir un chemin d’espoir pour notre peuple.

Résister à la haine et à la peur que les assassins veulent incruster en nous (Jean-Luc Mélenchon)

Qu’il est douloureux, ce froid qui monte dans les os quand on vit des moments comme celui-ci dans Paris, sachant la souffrance des autres, retenus en otages et sentant la mort rôder, blessés transis, familles des morts sidérées et déchirées. De là où nous sommes chacun, nous leur tenons la main. Sur les lampions de la fête, dans les bars et les lieux de gaieté vidés, une bise d’angoisse passe. Je vois sur mon écran de télé ce que les navettes de voitures à gyrophares en bas de ma rue me font deviner. Nos gens armés courent à l’assaut des assassins. Eux s’exposent face à des criminels qui, de leur côté, ne s’attaquent qu’à des malheureux sans défense pris par surprise. Cette lâcheté dit toute l’identité des abrutis sanglants qui sont à l’œuvre du côté des meurtriers. Le cœur saigne avec celui de malheureux exposés à l’hyper-violence de cette nuit. À cette heure, toute querelle s’interrompt. Je forme le vœu que nul ne s’abandonne à la vindicte et conserve sa capacité de discernement. Je forme le vœu que nos responsables gouvernementaux aient tous les moyens d’agir comme ils le souhaitent. Et que nous soyons tous capables de résister à la haine et à la peur que les assassins veulent incruster en nous.

Qui sont les vrais voyous ?

Nouvelle imageIl y a trois sortes de violence.

La première, mère de toutes les autres, est la violence institutionnelle, celle qui légalise et perpétue les dominations, les oppressions et les exploitations, celle qui écrase et lamine des millions d’hommes dans ses rouages silencieux et bien huilés. La seconde est la violence révolutionnaire, qui naît de la volonté d’abolir la première. La troisième est la violence répressive, qui a pour objet d’étouffer la seconde en se faisant l’auxiliaire et la complice de la première violence, celle qui engendre toutes les autres. Il n’y a pas de pire hypocrisie de n’appeler violence que la seconde, en feignant d’oublier la première, qui la fait naître, et la troisième qui la tue. »
Dom Helder Camara

Emploi, entre raréfaction et mutation, par Michel Leis

Article issu du blog de Paul Jorion http://www.pauljorion.com/blog/2015/09/05/emploi-entre-rarefaction-et-mutation-par-michel-leis/#more-78478tp://

Le 11 septembre aura lieu à l’usine Smart d’Hambach un référendum sur le retour aux 39 heures. Comme toujours, ce type de consultation s’accompagne de la carotte et du bâton : d’un côté la promesse d’une augmentation de 120 € bruts pour les salariés, de l’autre des questions sur le futur du site et le passage (ou non) en CDI pour 50 salariés. La masse salariale va augmenter de plus de 140 000 €, soit près de 5 millions d’euros sur 3 ans. Compte tenu des montants, pourquoi choisir le travail salarié plutôt que d’installer des robots ?

Read moreEmploi, entre raréfaction et mutation, par Michel Leis

Joseph Stiglitz : « 91% de la croissance est capturée par 1% en haut de l’échelle »

Photo : Francine Bajande
De passage à Paris pour la sortie de son dernier ouvrage, le prix Nobel d’économie relève que les inégalités sont au cœur de l’instabilité économique mondiale et développe ses positions alternatives.

À l’heure où François Hollande confesse un renoncement majeur en déclarant « assume(r) pleinement », dans un livre à paraître demain, son « acceptation du traité européen » Sarkozy-Merkel, le prix Nobel d’économie américain Joseph Stiglitz dresse un réquisitoire des politiques d’austérité. Dans l’entretien qu’il a accordé à l’Humanité à l’occasion de sa visite en France pour promouvoir son nouveau livre, la Grande Fracture (éditions Les Liens qui libèrent), l’économiste dénonce une Europe engluée dans l’austérité, dans laquelle « la France a peur » d’affronter l’Allemagne, comme on l’a vu lors de la crise grecque, cet été. Un problème économique qui devient un problème démocratique, souligne le prix Nobel, quand « les électeurs se disent partout : (…) les gouvernements ont trahi ». « C’est une autre logique qu’il faut suivre », affirme encore Joseph Stiglitz à propos du pacte de responsabilité de François Hollande, qui distribue des aides sans contreparties aux entreprises. Tirant enseignement de l’exemple grec, le prix Nobel, qui a soutenu le non d’Alexis Tsipras au référendum grec de juillet, se prononce pour une réforme de la zone euro, dans un sens plus « démocratique » et « solidaire », et dit l’espoir que suscite en lui l’essor des luttes des mouvements citoyens contre les inégalités aux États-Unis.

Lire l’entretien intégral (version longue en exclusivité sur l’humanité.fr)

VŒU RELATIF à la sauvegarde des ACC présenté par Christine Thomas, la représentante de l’Atelier du Front de Gauche

Voeu voté à l’unanimité
BEAUMONT – CONSEIL MUNICIPAL DU 1er JUILLET 2015
Les salariés des ACC, dont certains habitent notre ville, se sont massivement mobilisés lundi 29 juin 2015 pour défendre leur avenir. Alors qu’une part non négligeable des salariés est touchée par du chômage partiel depuis le mois de janvier de cette année, le carnet de commandes de l’entreprise reste désespérément vide.
La situation difficile que vit cette entreprise est à mettre en regard avec les choix politiques dans notre pays consistant à réduire de manière significative l’activité ferroviaire depuis de nombreuses années.
De plus la libéralisation des autocars inscrite dans la loi Macron, la baisse des investissements sur l’infrastructure, ou encore la récente annonce du Premier Ministre sur la réduction du versement transport (-240 millions d’€ rien que pour Syndicat des Transports en Ile de France, – 1,5 millions d’euros pour l’Auvergne )) va accentuer la réduction de l’activité ferroviaire dans sa globalité et donc la maintenance du matériel.
Avec les commandes de la SNCF et de la RATP, l’Etat possède les leviers pour intervenir sur les orientations ferroviaires notamment en ce qui concerne la maintenance.
L’enjeu de la sauvegarde des emplois et des savoir-faire d’une telle PME sur notre territoire est primordial.

Par conséquent le Conseil Municipal de Beaumont:
• demande au gouvernement d’agir très rapidement par les leviers de la SNCF et de la RATP pour sauvegarder les ACC , outil industriel de grande valeur qui emploie à l’heure actuelle pas moins de 320 salariés dans une dizaine de métiers différents.

Pour qui ce brouillard au Panthéon ?

Nouvelle image Allons, c’était digne. L’entrée de quatre héros de la Résistance au Panthéon n’a pas été flétrie par la pompe et, entourée par des jeunes lycéens, elle prolongeait des engagements courageux vers l’avenir.

François Hollande voulait faire de son discours un chef-d’œuvre ; ce fut un exercice convenable qu’on sentait pourtant parcouru d’une fissure. Que retrouver en effet de la République sociale et de l’essor de la culture pour lesquels combattait Jean Zay dans la politique docile et libérale des gouvernants d’aujourd’hui ? Où trouver l’attention aux pauvres d’une Geneviève de Gaulle-Anthonioz ? Quelle trace de la passion intraitable de Germaine Tillion pour la liberté et l’altérité ? Quelle place pour leur attachement sourcilleux à l’indépendance nationale dans le grand large de la fraternité ? Le verbe présidentiel était semblable « à ces cratères où les volcans ne viennent plus, où l’herbe jaunit sur sa tige ».

Le chef de l’État a choisi des personnalités à honorer en excluant un pan essentiel de la Résistance, celui des communistes, et tombait donc à plat son envolée sur « l’histoire quand elle devient partagée » : il venait de la diviser.

Read morePour qui ce brouillard au Panthéon ?

Le Forum européen des alternatives se tiendra à Paris, Place de la République, les 30 et 31 mai prochains.

Forum Alternatives

L’Europe libérale n’en finit plus de nier la démocratie, les besoins sociaux et le développement écologique, provoquant à juste titre un fort rejet populaire. Du fait même de son architecture économique, l’UE a subit de plein fouet la crise financière de 2008 et en a aggravé les conséquences avec les politiques d’austérité. Les peuples européens ont beaucoup résisté, de plus en plus ensemble, face aux attaques contre les services publics, le droit du travail, contre la démocratie et les droits humains les plus élémentaires.

C’est dans cette optique que se tiendra à Paris, les 30 et 31 mai prochains, le premier Forum européen des alternatives. Initié par la gauche européenne, le FEA sera une initiative d’une ampleur inédite depuis les forums sociaux européens, ouvert depuis sa conception jusqu’à sa mise en oeuvre, à toutes les forces et citoyens intéressés.

Le forum c’est :

  • 3 Plénières
  • 30 ateliers dans divers lieux parisiens, autour de 6 blocs thématiques : Dire adieu à l’austérité pour des politiques solidaires en Europe, Reprendre le pouvoir sur l’argent, Quel modèle productif écologique et émancipateur ? Pour une démocratie réelle, pour une Europe des libertés, Une autre mondialisation, Faire gagner les peuples d’Europe : passer à l’offensive !
  • un grand « Concert des peuples debout », gratuit et en plein air le samedi soir

Lutter et rassembler pour une alternative à l’austérité, en France et en Europe

http://www.forum-des-alternatives.eu/

3E RENCONTRES DE L’EMPLOYABILITE – 5 JUIN 2015 Rôles et places des seniors pour le maintien de l’employabilité dans les organisations

DE 8 H 45 A 12 H A L’INSTITUT D’AUVERGNE DU DEVELOPPEMENT DES TERRITOIRES, CLERMONT-FD

Parce que l’employabilité constitue un enjeu sociétal fort et une exigence pour un développement plus durable, les adhérents de la Plate-forme21 ont souhaité bâtir un cycle de rencontres et d’échanges entre les acteurs de l’employabilité, afin de partager, mutualiser et développer des expériences et des partenariats.
Après deux rencontres sur la thématique des jeunes, nous vous invitons le 05 juin de 8 h 45 à 12 h à l’institut d’Auvergne du Développement des Territoires (IADT) pour aborder les rôles et places des seniors pour le maintien et le développement de l’employabilité dans les organisations.

  • Au programme
    A partir de 8 h 45 : accueil et émargement
    9 h : ouverture de la rencontre par Elie FAYETTE, Président de la Plate-forme 21
    9 h 15 : développement durable et Employabilité par Nathalie GARCIA, administratrice de la Plate-forme 21
    9 h 30 : employabilité et seniors par Eléonore MARBOT, enseignante-chercheuse en GRH à l’Ecole Universitaire en Management
    De 10 h à 12 h : témoignages et échanges avec la salle.
    Avec la participation de :
    – Dominique GUEREE et Thomas ROCHE, Mix&Mouse (création et Sound design)
    Partage d’expérience dans le cadre d’une transmission d’entreprise.
    – Jean-Claude LAHAYE, Synphonat (compléments alimentaires pour la médecine naturelle)
    Transmission & RSE (Responsabilité Sociétale de l’Entreprise)
    Jean-Luc DOUTRE, Entreprise DOUTRE (maçonnerie)
    Place des seniors dans une TPE du bâtiment.
    – Stanislas CROUZIER, ECTI (accompagnement par des seniors bénévoles)
    Transmission d’expérience auprès de créateurs d’entreprises et de détenus en fin de peine.
    – Frédérique MORVILLIER, Consultante (veille stratégique et intelligence économique)
    Sénior et création d’activité.
  • 12 h : clôture

Public : Services de l’État, collectivités, entreprises, organismes professionnels, chambres consulaires, associations, établissements d’enseignement ou de recherche

Inscriptions et renseignements
La participation à la rencontre est gratuite sur inscription auprès d’Emilie Jamet, animatrice à la Plate-forme 21 :
– Par courriel à e.jamet@pf21.fr
– Par fax : 04 73 98 13 00
– Par voie postale : Plate-forme 21, VetAgro Sup, BP 35, 63370 Lempdes

Bulletin d’inscription : Employabilité 05 06 15