Ouvrons le débat : Pour une réforme fiscale juste et redistributive.


Nouvelle image (3)
http://www.fondation-copernic.org/

 Plus que jamais, nous avons besoin d’une réforme fiscale d’ampleur, voici de nouveau quelques pistes pour y parvenir. Débat initié par  la Fondation Copernic.

En débat
– Christiane Marty, coauteure du livre « Un impôt juste pour une société juste, » éd. Syllepse
– Pierre-Alain Muet, Député PS, coauteur avec Jean-Marc Ayrault de « Pour un impôt juste, prélevé à la source », éd. Fondation Jean-Jaurès.
–  Nicolas Sansu, Député PCF

Read moreOuvrons le débat : Pour une réforme fiscale juste et redistributive.

OUVRONS LE DEBAT : La réforme territoriale et les services de l’Etat

Attention : cette note n’aborde que la fonction publique d’Etat (FPE). Ce qui signifie qu’elle ne concerne pas les agents territoriaux mais également elle exclut des personnes souvent assimilées -à tort- à la FPE, comme les salariés de la Sécurité Sociale, Pôle Emploi….voire ERDF, France Telecom….

Il est intéressant de noter que la réforme territoriale imposée à la hussarde, sans concertation ni réflexion préalable significative, a peu (pas ?) pris en compte le devenir réel de l’administration d’Etat et encore moins de ses salariés que sont les fonctionnaires.

Cela aurait pourtant été bien utile tant ces agents subissent de plein fouet une avalanche de modifications structurelles depuis une décennie. A la RGPP (Révision Générale des Politiques Publiques) de N. Sarkozy a succédé la Modernisation de l’Action Publique (MAP) de F. Hollande.

Read moreOUVRONS LE DEBAT : La réforme territoriale et les services de l’Etat

Ouvrons le débat : QUELQUES PROPOS SUR LA CRISE DE L’EGALITÉ

Nouvelle image (2)A l’heure du pessimisme et de l’austérité généralisés et où les rivages de l’Europe nous présentent un monde qui se déchire, où les communautarismes déchirent l’équilibre et la paix sociale, le principe d’égalité, pourtant vieux de plus de deux siècles, semble de plus en plus fragilisé.
Ce principe a été créé dans la nuit du 4 août 1789, par le rassemblement de quelques visionnaires, réunis au sein d’une assemblée constituante, qui, en quatre décrets, ont fait basculer notre pays d’un antique modèle féodal à une moderne organisation constitutionnelle. Le 26 août, il est déclaré « Tous les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits ». Chacune des républiques successives fera de cette déclaration le préambule de leur constitution, en 1875, 1946 et 1958, puis les Nations Unies en feront l’article premier de la Déclaration Universelle des droits de l’Homme : « Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits. Ils sont doués de raison et de conscience, et doivent agir les uns envers les autres dans un esprit de fraternité. ».
Le Conseil de l’Europe, en 1950, consacrera à son sujet l’article 14 de son préambule, y rajoutant des précisions quand aux « sexe, race ou origine, couleur de peau, langue, religion, opinion politique ou philosophique, appartenance à une minorité quelconque, fortune ou naissance ».

Read moreOuvrons le débat : QUELQUES PROPOS SUR LA CRISE DE L’EGALITÉ