Nuit debout : « Nous étions endormis et nous nous réveillons »

Nouvelle image (1)

Est-ce l’amorce d’un mouvement qu’ils rêveraient « lame de fond » ou peut-être « déferlante » ? Est-ce l’annonce d’un « sursaut citoyen » qui mettrait dans la rue des Français de toutes conditions avides de protester et débattre, en criant leur défiance abyssale envers leurs élus et envers un système ? Est-ce le prélude d’un processus dit « révolutionnaire » ?

Le mot ne fait pas peur au millier de jeunes gens réunis place de la République dans la nuit du 1er avril. Au contraire, il les exalte, les renforce, les unit. Il marque leur ambition, un horizon bien plus large que la simple abrogation de la fameuse « loi travail » et qui a le mérite de les associer pêle-mêle aux printemps arabes, au mouvement « Occupy Wall Street », et aux « indignés » de toutes sortes, particulièrement ceux d’Espagne à l’origine de Podemos.

Read moreNuit debout : « Nous étions endormis et nous nous réveillons »

Une mobilisation tous azimuts au-delà du monde syndical

L’Humanité, jeudi, 4 Février, 2016
Infographie : Humanité

Environ 80 rassemblements organisés dans toute la France, des préavis de grève… La sphère militante s’est mise en ordre de bataille un peu partout dans l’Hexagone pour obtenir la relaxe des huit ex-Goodyear en appel. De la CGT à la FSU en passant par FO et Solidaires, les soutiens syndicaux se sont largement affichés. Localement, comme en Seine-Saint-Denis, la CFDT et la CFTC se sont jointes à l’appel. Dans le RER A et le RER B, la CGT a déposé un préavis de grève, qui devrait être très suivi. L’appel de la confédération CGT pour la relaxe des militants a été signé par de nombreuses personnalités comme l’humoriste Christophe Alévêque, les responsables du Front de gauche Pierre Laurent et Jean-Luc Mélenchon, le député PS Pouria Amirshahi, le comédien Richard Bohringer

Non à la prolongation de l’état d’urgence ! Non à la déchéance de nationalité ! Non à la réforme constitutionnelle liberticide !

Rassemblons-nous toutes et tous devant la préfecture du Puy-de-Dôme, samedi 30 janvier 2016 à 15H

A l’appel de :
LDH (Ligue des Droits de l’Homme), SAF (Syndicat des Avocats de France),
Syndicat de la Magistrature, Union Syndicale SOLIDAIRES Auvergne, UNEF Auvergne, CGT 63, FSU 63, AFPS (association France Palestine Solidarité), ATTAC 63, Chom’actif, Cimade 63, RESF 63, Planning familial 63, PCF 63,P.G 63 et Ensemble 63.

Ceux qui, au nom de Daech, ont fait subir à Paris et à Saint-Denis un moment d’inhumanité absolue ne nous feront pas céder. Rien ne peut justifier ces assassinats, ici ou ailleurs. Chacune des victimes vit en nous parce que nous appartenons à la même humanité. Nous nous devons de réfléchir aux réponses que notre société doit apporter à ces actes.

Read moreNon à la prolongation de l’état d’urgence ! Non à la déchéance de nationalité ! Non à la réforme constitutionnelle liberticide !

Mobilisation le 4 février 2016, à partir de 10h00, sur le parking de l’entreprise Goodyear Dunlop Tires, à Riom, (route d’Ennezat).

Nouvelle imageLe 4 février 2016, dès 10h00 à Riom (63)
Agissons pour nos libertés, contre la criminalisation de l’action syndicale et la répression antisyndicale !

Le 4 février 2016, partout en France, la Cgt appelle les militant-e-s, les syndiqué-e-s, les salarié-e-s et les retraité-e-s à se mobiliser pour la défense des libertés syndicales.
Le procès inique du 12 janvier, condamnant des salariés de Goodyear à 24 mois de prison, dont 9 mois fermes nécessite une riposte d’ampleur.
Face à une justice à deux vitesses et un gouvernement qui maintient la (ré)pression alors que les plaintes initiales avaient été retirées :

réagissons massivement à ce scandale politique !
soutenons les 8 de Goodyear et exigeons la relaxe !
remettons sur la table une véritable Loi d’Amnistie car de nombreux autres camarades et salarié-e-s subissent l’antisyndicalisme, la répression et les sanctions !
stoppons la peur de se syndiquer et d’agir collectivement !

Dans le Puy de Dôme, avec l’Union Locale et le syndicat Cgt Goodyear-Dunlop de Riom, un rassemblement est organisé : le 4 février, à partir de 10h00, sur le parking de l’entreprise (49 Route d’Ennezat, 63200 Riom).

Nouvelle image (1)

La presse sera conviée pour nous entendre et faire échos à notre colère. Une motion sera portée à la Sous-Préfecture.

Pour la suite, nous attendons la date du procès en appel qui sera sans aucun doute une journée mobilisée. D’ici là, parlons-en autour de nous, faisons signer la pétition et ne laissons aucun-e camarade attaqué-e sans une riposte de toute la Cgt !

Nous ne lâcherons rien, ni personne !

Signez la pétition en ligne des Sapeurs Pompiers Professionnels et Volontaires du Puy de Dôme.

Pour soutenir les Pompiers , signez la pétition en ligne : https://www.change.org/p/m-le-pr%C3%A9sident-du-conseil-d-administration-du-sdis-63-pour-le-maintien-des-embauches-de-pompiers-pr%C3%A9vues-en-2016-au-sdis-63

14 futurs Pompiers Professionnels ont disparus ! Engloutis par l’austérité et le clientélisme de l’exécutif départemental…

Le 1er décembre dernier, nous avons été confrontés à une situation que nous avions déjà vécu le 26 janvier 2015. En pire !

De la suspension à la suppression de 14 embauches

En janvier, on nous annonçait la suspension des 14 embauches de Sapeurs Pompiers Professionnels (SPP) pour l’année 2015. En décembre, c’est la suppression pure et simple de ces 14 embauches pour 2016 et une économie de 14 millions d’euros à prévoir pour 2017 dans le budget du Service Départemental d’Incendie et de Secours du Puy de Dôme (SDIS 63).

En moins d’un an, nous avons été trahis 2 fois par ces personnes qui vantent notre courage et notre dévouement lors des cérémonies et qui affirment défendre le service public, tout en rejetant la faute des restrictions budgétaires sur d’autres.

Read moreSignez la pétition en ligne des Sapeurs Pompiers Professionnels et Volontaires du Puy de Dôme.

Journée nationale d’actionS le 8 octobre (Cgt / FSU / Solidaires / UNEF du Puy de Dôme)

Communiqué commun :
● contre les attaques anti sociales du gouvernement et du MEDEF
● contre le détricotage du code du travail

Le 8 octobre 2015, à Clermont-­Fd :    Mobilisons­-nous !
Rassemblement Rue du Pré la Reine (ACC) à 10h00 /  Manifestation (Ed.Michelin / Jacobins / Delille / Trudaine /Sablon / Bd Gergovia) et  Rassemblement et pique­-nique de luttes devant la Fac de lettres (CAF/CPAM / CARSAT / URSSAF organisent une conférence pour les 70 ans de la sécu…)

Pour faire échec aux réformes régressives, stopper l’austérité et porter d’autres alternatives, nos organisations   syndicales appellent à la mobilisation de masse dans les prochaines semaines.

Le 8 octobre 2015, notamment, une journée nationale doit permettre aux salariés  d’exprimer leurs colères.

Read moreJournée nationale d’actionS le 8 octobre (Cgt / FSU / Solidaires / UNEF du Puy de Dôme)

Mobilisation interprofessionnelle : CGT, FSU, Solidaires appellent à une nouvelle journée de mobilisation le 08 octobre

Durant toute cette année, les salariées et retraité-es se sont mobilisé-es à plusieurs reprises dans les secteurs professionnels et au plan interprofessionnel pour exprimer leurs attentes, leur exaspération grandissante face à une situation économique et sociale qui ne cesse de se dégrader et pour exiger une autre répartition des richesses qu’ils produisent.

Ces dernières semaines encore, des mobilisations, souvent unitaires, ont été menées par les salarié-es et les retraité-es, exigeant leur juste dûs, autour de luttes sur les salaires et pensions.

Des actions se sont développées pour exiger de travailler mieux et moins, d’améliorer les conditions de travail et de réduire la durée du temps de travail, contre les licenciements, pour exiger aussi la pérennisation et la conquête de nouveaux droits (retraites, protection sociale, garanties collectives), le développement des services publics et la relance industrielle.

Read moreMobilisation interprofessionnelle : CGT, FSU, Solidaires appellent à une nouvelle journée de mobilisation le 08 octobre

RESF appelle à un rassemblement devant la préfecture MERCREDI 27 MAI à 18heures,

Messieurs Vendim SADIKAJ et Ermal MAHMUTI ont été arrêtés sur simpNouvelle imagele contrôle au faciès mercredi 6 mai, puis conduit au Centre de Rétention Administrative (CRA) de Lyon le jeudi 7. Le Juge des Libertés et de la Détention(JLD) n’a pas prononcé leur libération.On attendait avec espoir leur deuxième passage devant le JLD le 2 juin. D’autant que Vendim était convoqué avec son épouse et sa mère devant la Cour Nationale du Droit d’Asile (CNDA) le 4 juin.

Or, nous venons d’apprendre que des expulsions de 6 à 7 albanais du CRA de Lyon, sont prévues ce Jeudi 28 mai à 9 heures, dont Vendim et Ermal .
Encore une fois la Préfecture du PdD n’a pas attendu la fin de la procédure de demande d’asile pour ce qui concerne Vendim !
Une majorité d’enseignants du collège La Charme (où sont scolarisées les deux filles de M. Sadikaj) a débrayé de 13h30 à 14h30 ce mardi pour protester contre ces faits.
Il faut élargir la protestation contre les arrestations arbitraires, les enfermements en CRA et les expulsions qui s’ensuivent, et toujours pour la régularisation des sans papiers; pour la Libération de Vendim et Ermal…

Samedi 13 juin 2015, TOUTES ET TOUS À GUÉRET ! MANIFESTATION NATIONALE POUR LES SERVICES PUBLICS

Dans le Puy de Dôme, à l’appel de : ATTAC, CGT, Collectif de Défense et de développement des Services Publics des Combrailles et du Livradois-Forez, Ensemble 63, FSU, NPA, PCF, PG 63, Union Syndicale Solidaires…

Nouvelle imageLes services publics sont plus que jamais utiles. Avec la protection sociale, ils jouent un rôle majeur d’amortisseur social dans la crise qui frappe les plus modestes. Des services publics forts sont indispensables à toute alternative à l’austérité et à tout projet d’avenir, si on veut :

– Assurer l’accès effectif aux droits, la mise en œuvre des solidarités, une juste répartition des richesses,
– Faire prévaloir l’intérêt général, le bien commun et l’égalité des droits sur les intérêts particuliers et la marchandisation du monde,
– Mettre en œuvre, à l’opposé de l’actuelle réforme territoriale, un aménagement équilibré du territoire, l’égalité des citoyen-ne-s, un renouveau de la démocratie,
– Défendre, reconquérir, développer la Sécurité Sociale,
– Engager sérieusement la transition écologique.
Or, le gouvernement poursuit la politique de baisse de la dépense publique menée par ses
prédécesseurs. Il considère les services publics, nationaux et locaux, ainsi que les droits sociaux comme une charge insupportable.

Read moreSamedi 13 juin 2015, TOUTES ET TOUS À GUÉRET ! MANIFESTATION NATIONALE POUR LES SERVICES PUBLICS

Marche mondiale contre Monsanto le 23 mai 2015

 

Le 23 mai 2015, les citoyens du monde entier, dans une cinquantaine de pays et plus de 30 villes françaises, marcheront à nouveau contre Monsanto et consorts (Bayer, Syngenta, les multinationales des OGM et des pesticides). Toutes et tous dans la rue pour condamner ce modèle agricole accro à la chimie et aux manipulations du vivant, imposé au détriment des peuples et des paysans qui les nourrissent !

Lancées de façon autogérée par des citoyens soucieux de s’engager, ou par des militants associatifs locaux, ces marches sont des événements ouverts, sur un positionnement 100% citoyen, sans étiquette politique.

Nos revendications

Assez d’empoisonnement ! En mars 2015, le Centre international de recherche sur le cancer de l’Organisation mondiale de la santé classait le Roundup de Monsanto, l’herbicide le plus vendu au monde et indissociable de la culture des OGM, comme « probablement cancérogène ». Nous exigeons la prise en compte des études indépendantes sur les conséquences toxiques des OGM, pesticides et hormones de croissance, sur notre santé et sur l’environnement, ainsi que l’attribution de budgets publics permettant l’indépendance totale de la recherche sur ces sujets. Nous réclamons le retrait immédiat des produits toxiques abusivement présents sur le marché, pour agriculteurs ou jardiniers, et plus particulièrement le Roundup et les néonicotinoïdes tueurs d’abeilles.

OGM et Tafta, même combat ! Nous affirmerons notre opposition au projet de Grand marché transatlantique (TAFTA ou TTIP), cheval de Troie des multinationales de l’agrobusiness pour imposer les OGM et réduire toujours davantage les normes sanitaires destinées à protéger la santé des consommateurs. Demain, avec le TAFTA, des entreprises comme Monsanto pourraient attaquer les moratoires des États opposés à la culture des OGM devant des tribunaux d’arbitrage privés, et réclamer des indemnités de plusieurs millions puisées dans les deniers publics.

Réapproprions-nous les biens communs, contre les intérêts privés d’une minorité ! Nous exigeons la cessation immédiate des brevets sur les semences et le vivant, régulièrement entachés de biopiraterie, et la liberté d’usage des semences de ferme, ainsi que leur échange entre jardiniers amateurs, car il est inacceptable que des entreprises privées aient la mainmise sur une diversité génétique qui appartient à toute l’humanité, qui est le fruit d’un savoir-faire millénaire, et qui constitue la source de toute alimentation humaine. Il est inadmissible que dans de nombreux pays, particulièrement du Sud, les « lois semencières » dictées par les multinationales menacent la souveraineté alimentaire et criminalisent, comme de vulgaires voleurs, les paysans et paysannes qui produisent et échangent des semences traditionnelles.

Une alimentation saine pour tous ! Nous dénonçons la dérive des fermes-usines où des animaux sont parqués dans des cages pour être gavés d’OGM, sans qu’aucun étiquetage sur la viande n’éclaire le choix du consommateur. Le 23 mai nous manifesterons notre volonté d’une agriculture écologique, relocalisée, respectueuse des travailleurs agricoles comme des écosystèmes, et d’une alimentation capable de garantir notre santé et celle de nos enfants. L’agriculture biologique, sans OGM ni pesticides toxiques, respectant les équilibres climatiques, ne doit pas devenir une niche commerciale réservée à un public averti ou privilégié, mais bien la solution pour offrir une alimentation saine pour TOUS. Une première étape serait le passage de toutes les cantines scolaires et restaurants collectifs à des menus « 100 % bio » afin de soutenir les transitions d’agriculteurs désireux de faire évoluer leurs pratiques.

Toutes et tous dans la RUE le 23 Mai 2015 :  

Clermont Ferrand : Rendez-vous à 14H Place DELILLE https://www.facebook.com/events/1611872439032444

Le 1 er MAI 2015 : toujours ensemble pour combattre, pour nos droits et pour nos revendications !

Le 1er Mai 2015, les organisations syndicales du Puy de Dôme CGT, FO, FSU, Solidaires et UNEF  appellent à manifester :
Dessin de Grandjouan,

Rendez-vous  à 10h place Delille.

Manifestation de la place Delille jusqu’à la Maison du Peuple

puis 12h à la Maison du Peuple pour la journée festive (concerts gratuits, exposition, repas etc.).

Appel intersyndical CGT63 – FO – FSU – Solidaires – UNEF

Dessin de Grandjouan, « 1er mai », L’Assiette au beurre, 28/4/1906.