Ouvrons le débat : 2017, année électorale, ça se prépare collectivement (8).

«/Le fait qu’une gauche franche se manifeste et bouge est une bonne nouvelle », apprécie Clémentine Autain. photopqr/ouest france/maxppp

«Le fait qu’une gauche franche se manifeste et bouge est une bonne nouvelle », apprécie Clémentine Autain.

À Guidel, Ensemble ! le mouvement membre du Front de gauche fait de 2017 une étape pour recomposer les forces alternatives.

Une gauche dispersée, mais bien vivante. C’est d’abord le deuxième qualificatif que retiennent les quelque 400 participants à la 3e université d’été d’Ensemble !, qui a débuté le 27 août et doit s’achever aujourd’hui à Guidel (Morbihan). « Le fait qu’une gauche franche se manifeste et bouge est une bonne nouvelle », apprécie Clémentine Autain, porte-parole du mouvement, sans se voiler la face sur le problème posé par le nombre de candidatures alternatives à Hollande, dont plusieurs au sein du PS en cette rentrée.

Read moreOuvrons le débat : 2017, année électorale, ça se prépare collectivement (8).

Ouvrons le débat : 2017, année électorale, ça se prépare collectivement (5).

 Gauche : explosion ou reconstruction ? par Roger Martelli

Nouvelle image (4)
http://www.regards.fr/

Les derniers jours ont vu s’allonger la liste des candidats pour 2017. Le hollandisme n’est pas florissant. Mais ses opposants se dispersent. Décryptage d’une désagrégation, et des choix que la présidentielle impose de faire à gauche.

Après Jean-Luc Mélenchon, Marie-Noëlle Lienemann, Gérard Filoche, Philippe Poutou, Nathalie Arthaud, voilà que Cécile Duflot, Benoît Hamon et Arnaud Montebourg sont en lice pour 2017. Pendant ce temps, le PCF hésite, la primaire citoyenne de toute la gauche (ou de la gauche de gauche) s’est enlisée, et une part de la gauche radicale se met à penser que l’abstention est la seule solution pour « pirater » 2017. Onze ans après la victoire du « non » au référendum sur le Traité constitutionnel européen et quatre ans après la percée de Jean-Luc Mélenchon à la précédente présidentielle, la gauche de gauche est dans le brouillard.

Read moreOuvrons le débat : 2017, année électorale, ça se prépare collectivement (5).

Ouvrons le débat : 2017, année électorale, ça se prépare collectivement (4).

Jean Claude Mairal
Ancien président du Conseil général de l’Allier
Ancien vice-président du Conseil régional Auvergne

Allons nous avoir l’intelligence collective de créer une dynamique  citoyenne avec une plateforme commune, un candidat commun de rassemblement désigné de toutes les forces de la gauche alternative et écologiste et un nouveau front populaire et citoyen permettant de peser efficacement lors des présidentielles de 2017 et de gagner. Ou allons nous avoir pléthore de candidats de la gauche alternative, de Jean Luc Mélenchon à un socialiste frondeur,  en passant par un communiste, un candidat écologiste et autres candidats? Un tel éparpillement serait inefficace et suicidaire.

Read moreOuvrons le débat : 2017, année électorale, ça se prépare collectivement (4).

Ouvrons le débat : 2017, année électorale, ça se prépare, collectivement (3).

Blog Front de Gauche Pays Bigouden – Cap Sizun

Compte-rendu de la réunion Ensemble! avec Jean-Luc Mélenchon et la France insoumise ( Jeudi 30/06/16)
Présent.es :
pour la France Insoumise, Mathilde (chargé du suivi des groupes d’appui), Clémence (chargée du programme), Alexis Corbière, Liem Hoang Ngoc et Jean-Luc Mélenchon,
pour Ensemble ! François Calaret, Ingrid Hayes, Patrice Moingeon, Alain Montaufray

Introduction
Nous avons introduit la discussion dans les termes suivants :
Proposition de discuter de l’articulation entre la nécessaire refondation d’une alternative politique et les échéances électorales de 2017, sans aborder d’autres points qui peuvent faire débat.
Synthèse du consensus adopté à l’AG des 11-12 juin en la matière.

Read moreOuvrons le débat : 2017, année électorale, ça se prépare, collectivement (3).

Ouvrons le débat : 2017, année électorale, ça se prépare, collectivement (2).

Sur le site de l’appel des 100, propositions mises en discussion et amendables

Share Button

Ouvrons le débat : 2017, année électorale, ça se prépare, collectivement (1)

L’appel des 100 : Ensemble, favoriser l’irruption citoyenne pour construire l’alternative  www.appeldes100.org

Appel signé par des universitaires, des artistes, des syndicalistes, des militant-e-s associatif(ve)s et citoyen-ne-s, des élu-e-s et responsables politiques (socialistes, écologistes, communistes, Ensemble, République et socialisme, Front de gauche, …) qui porte une réelle pluralité et lance le débat à gauche.
Des premières propositions pour ouvrir le débat.                     Signature en ligne.

Eléments pour débattre :

Une alternative est indispensable face à ces politiques ultralibérales des dernières années sous Sarkozy et Hollande. Ensemble construisons des propositions audacieuses et dégageons une candidature commune pour la présidentielle ainsi que dans chaque circonscription.

Read moreOuvrons le débat : 2017, année électorale, ça se prépare, collectivement (1)

Ouvrons le débat sur « l’état d’urgence » (suite) : Urgence du commun, pas de la guerre.

  par Roger Martelli. Historien, codirecteur de   Regards  (publié dans l’Humanité du 19/02/2016)

Qu’il faille arrêter l’état d’urgence est une évidence. Il est dangereux, parce qu’il nourrit un état d’exception qui érode les libertés. Il est inefficace, parce qu’il n’écarte pas le risque qu’il prétend conjurer. Il est contre-productif, parce qu’il attise les braises au lieu de les éteindre.

Il faut donc mettre fin à ce monstre juridique et se garder de toute constitutionnalisation de son exercice. Mais si l’on ne veut pas que le même processus se reproduise périodiquement, on devrait aller au-delà. Il convient d’abord de comprendre ce qui est au cœur de la légitimation de « l’urgence ». Sa base est dans l’affirmation sans cesse répétée depuis au moins janvier 2015, à gauche comme à droite : « Nous sommes en guerre ».

Read moreOuvrons le débat sur « l’état d’urgence » (suite) : Urgence du commun, pas de la guerre.

Ouvrons le débat « comment reconstruire à gauche » (synthèse) : Qui veut quoi sur la primaire à gauche?

Le PS a promis de se pencher sur l’organisation d’une primaire de la gauche pour 2017, près d’un mois après l’appel lancé en ce sens par des politiques et des intellectuels. Mais les différences d’approches entre les différents acteurs paraissent inconciliables. Petit résumé de ce que chacun souhaite.

Read moreOuvrons le débat « comment reconstruire à gauche » (synthèse) : Qui veut quoi sur la primaire à gauche?

Ouvrons le débat « comment reconstruire à gauche » (suite) : les primaires à gauche ?

Texte de Jean-Luc Mélenchon publié le 12 janvier sur son blog.

Nouvelle image (2)Je n’avais pas prévu de m’exprimer sur le sujet des primaires à gauche lancées par Cohn-Bendit et Libération car je ne veux m’opposer à rien, même si je ne m’y associe pas pour des raisons qui sont très anciennement formulées (mon livre de 2007, En quête de gauche, et L’Autre gauche, de 2009). Mais comme j’étais présent aux vœux du PCF présentés par Pierre Laurent, il a bien fallu que je réponde aux journalistes présents. Je préfère alors confier à cette page mon appréciation résumée pour qu’une version directe et authentique de mes propos soit accessible à ceux qu’elle peut intéresser.

Read moreOuvrons le débat « comment reconstruire à gauche » (suite) : les primaires à gauche ?

Ouvrons le débat « comment reconstruire à gauche » : ce qui nous unit

Tribune publiée dans Libération, 28/01/2016 –

Alors que l’idée d’une primaire à gauche s’installe dans le débat public, il n’est pas inutile de se demander autour de quelles bases elle peut se réaliser.

La logique d’une votation citoyenne veut que les perdants soutiennent le ou la gagnant-e. Cela suppose que les différents candidats s’inscrivent dans une même perspective politique, au-delà des différences de personnalités et de propositions. Pour ne pas ajouter de la désespérance à la désespérance suscitée par la politique Hollande, Valls, Macron, c’est sur une tout autre orientation que nous pouvons construire une unité nouvelle. Ma conviction, c’est qu’il existe un socle commun à des forces aujourd’hui éclatées, allant de la gauche du PS à certains militants du NPA, du Front de gauche à de larges franges d’EE-LV, de mouvements sociaux et citoyens au monde intellectuel et culturel critique.

Read moreOuvrons le débat « comment reconstruire à gauche » : ce qui nous unit

Ouvrons le débat sur « la déchéance de nationalité »(suite): Une déchéance morale

Le parti de Gauche présente un argumentaire contre  « la déchéance de nationalité »

Le gouvernement souhaite, début 2016, faire voter une modification de la Constitution. Celle-ci inclut une mesure qui focalise le débat de par sa gravité : la déchéance de la nationalité pour les citoyens binationaux qui se seraient rendus coupables d’atteinte aux intérêts fondamentaux de la Nation, ce qui inclut le terrorisme. Ces mesures sont à la fois inefficaces, contraires à l’esprit de la République, et conduisent la stigmatisation des binationaux en alimentant le débat autour de thèmes identitaires.

C’est une rupture fondamentale avec l’histoire de notre pays, créant ainsi de fait deux catégories de citoyens devant la loi.

Read moreOuvrons le débat sur « la déchéance de nationalité »(suite): Une déchéance morale