Élections présidentielle et législatives (2). François Ruffin : « Personne à gauche n’est assez fort tout seul »

Nouvelle image (4)
http://www.regards.fr/

« Je crois à la nécessité de s’organiser, parce que l’oligarchie est organisée, qu’elle dispose de plusieurs partis à son service pour feindre l’alternance. »

Regards. D’où vient votre engagement ?

François Ruffin. Tiens, tu me vouvoies ? Mon engagement est journalistique, d’abord, avec la création de Fakir en 1999. Je n’avais jamais été membre d’une organisation, d’un parti ou syndicat (je suis aujourd’hui syndiqué au SNJ-CGT). Je me situe à gauche depuis toujours, même si j’étais plus rouge que vert à l’époque. Je suis un révolté individuel.

C’est aussi l’identité de Fakir dont vous êtes le rédacteur en chef…

Je fais un journal qui rejoint le côté révolté. Révolté satirique. Donc je tape sur tout ce qui bouge. Le sous-titre, c’est « Ce journal n’est lié à aucun parti, aucun syndicat, aucune institution. Il est fâché avec tout le monde ou presque ». Pour autant, je prends conscience, au fil de mon aventure éditoriale, qu’il faut s’organiser, chercher des alliés, qu’on n’est jamais assez fort tout seul. Personne à gauche n’est assez fort tout seul, donc il faut trouver le moyen de faire se rejoindre des forces différentes.

Read moreÉlections présidentielle et législatives (2). François Ruffin : « Personne à gauche n’est assez fort tout seul »

Élections présidentielle et législatives : à quelles conditions le rassemblement de la gauche est-il possible ? (1)

Nouvelle image (3)
http://www.humanite.fr/

On ne nous refera pas  le coup du Bourget par Éric Coquerel Coordinateur du PG

Le résultat de la primaire PS a défait le bilan des gouvernements Hollande/Valls/Macron, il n’en a pas effacé pour autant ses conséquences sur le scrutin présidentiel. Autrement dit, parler de rassemblement de la « gauche » de Valls à Jean-Luc Mélenchon n’a pas de sens politique. C’est même contre-productif électoralement : les citoyen-ne-s ne suivraient pas un attelage entre des partisans de la politique passée et ceux qui s’y sont opposés. Les défaites de Clinton, Renzi, des post-blairistes du Labour, de Hollande et Valls marquent le déclin historique du social-libéralisme et c’est une excellente chose. Mais la victoire d’un candidat du camp du progrès humain et de l’émancipation, pas plus que l’indispensable recomposition politique à venir, ne passe pas par un rabibochage avec eux.

Read moreÉlections présidentielle et législatives : à quelles conditions le rassemblement de la gauche est-il possible ? (1)

Ouvrons le débat : plus que la simple abrogation de la loi travail, nous mettons en débat une grande loi pour la sécurité de l’emploi et de la formation –

nouvelle-image-5
http://www.andrechassaigne.fr/

 Avec les députés PCF-Front de gauche, nous avons présenté, ce 1er février, une proposition de loi construite avec le mouvement social depuis le printemps dernier, au cœur de la lutte contre la loi El Khomri. Le texte pose les fondements d’une sécurité d’emploi et de formation pour chacun, en vue d’éliminer le chômage et la précarité. Plus que la simple abrogation de la loi travail, il s’agit de construire un nouveau projet de société, un monde plus juste, un monde sans chômage qui tire toute la société vers le haut. Le texte concrétise la proposition phare du Parti communiste français d’une sécurité d’emploi et de formation. Par sa co-élaboration, le texte final est une œuvre collective,largement discutée, améliorée avec l’apport d’économistes, de syndicalistes et de juristes pour converger sur 20 articles d’avenir pour l’ensemble du monde du travail. Il servira de base à la construction d’une grande loi « Travail ».

Read moreOuvrons le débat : plus que la simple abrogation de la loi travail, nous mettons en débat une grande loi pour la sécurité de l’emploi et de la formation –

« La gauche » par François Taillandier, écrivain

Nouvelle image (12)

Il y a des expressions essentiellement forgées pour faire passer en douce un mode de pensée qui accepte (à l’insu de son plein gré ?) le système d’injustices et d’aliénations qui nous gouverne. On est alors enfermé, parfois sans s’en rendre compte, dans un labyrinthe dont toutes les issues sont bouchées.

Aujourd’hui : « La gauche »  (humanité.fr)

«De quoi la gauche est-elle malade ? » titre ce mois-ci Philosophie Magazine. Je répondrai sans hésiter : de son nom, qui finit par ne plus rien signifier du tout. Ainsi les journalistes parlent-ils volontiers de la primaire de la gauche. C’est oublier que M. Mélenchon, qui n’en est pas, se dit aussi de gauche ; il a même créé un mouvement nommé Parti de gauche, appellation que j’ai toujours trouvée un peu vague. Et M. Macron, qui évite désormais ce mot, a tout de même été mis en orbite par un président dit de gauche. Et les écologistes, pourquoi sont-ils de gauche ? On peut être monarchiste bourbonien, adepte du druidisme, tout ce que vous voudrez, et être passionné par les questions environnementales. Ça existe !

Read more« La gauche » par François Taillandier, écrivain

L’Atelier du Front de Gauche fait le point

la-montagne
lamontagne.fr

Publié le 30/01/2017

 L’Atelier du Front de Gauche fait le pointUne trentaine d’adhérents se sont retrouvés samedi dernier, pour l’assemblée générale de l’Atelier du Front de Gauche du canton de Beaumont. Pour rappel, l’objectif de l’Atelier est d’être à la fois une association fédératrice des citoyen(ne)s, membres ou non d’un parti du Front de Gauche, qui souhaitent participer activement à son élargissement et contribuer à l’élaboration et à la mise en place d’une véritable politique antilibérale de gauche, sociale et écologique.

Read moreL’Atelier du Front de Gauche fait le point

3, 8 millions de mal-logés – 12 millions de personnes touchées par la crise du logement (21e rapport sur l’état du mal-logement en France 2016).

nouvelle-image-43 Français sur 4 jugent leur pays comme inégalitaire, le logement leur apparaissant comme la troisième source d’inégalités la plus grave et la deuxième la plus répandue. (sondage TNS Sofres – octobre 2015)

La Fondation Abbé Pierre analyse le logement comme un facteur majeur dans l’approfondissement des inégalités, au coeur du processus de décrochage des couches populaires.

Cliquez ici pour accéder directement au téléchargement du 21e rapport

La France malade du mal-logement

Read more3, 8 millions de mal-logés – 12 millions de personnes touchées par la crise du logement (21e rapport sur l’état du mal-logement en France 2016).

Projection de « La Sociale » : un franc succès pour ce deuxième ciné-débat.

p1030472Plus de 100 personnes, une salle pleine et une projection de qualité. De quoi ravir les spectateurs et les organisateurs (l’Atelier du Front de Gauche).

Non, la « Sécu » n’a pas toujours existé…
Par qui et comment fut-elle créée ? Qui entreprend de la démanteler ?

Il y a 70 ans, les ordonnances promulguant les champs d’application de la Sécurité Sociale étaient votées par le Gouvernement provisoire de la République.

«Vivre sans l’angoisse du lendemain, de la maladie ou de l’accident de travail, en cotisant selon ses moyens et en recevant selon ses besoins». Tels étaient les principes qui allaient forger la Sécu.

« La Sociale », film de Gilles Perret, présente cette histoire et ces enjeux. Ce film rend hommage à deux personnalités oubliées Ambroise Croizat militant du Parti communiste et de la CGT, qui a eu un rôle politique essentiel dans la création de la Sécurité Sociale en 1945, et Pierre Laroque (gaulliste), haut fonctionnaire, qui mit en forme l’architecture de notre système de couverture maladie…et à tous les militants CGT qui en quelques mois ont mis en place dans les départements les caisses d’assurance maladie.

Read moreProjection de « La Sociale » : un franc succès pour ce deuxième ciné-débat.

Elections présidentielle et législatives : Texte adopté à l’AG du 21 janvier 2017

Face à l’urgence sociale (chômage, salaires, retraites, loi El Khomri), environnementale (énergie, transports, agriculture), démocratique (Europe, Constitution, organisation territoriale) , l’Atelier du Front de Gauche du canton de Beaumont réuni en assemblée générale le 21 janvier 2017 s’oppose aux positions libérales et antisociales des Le Pen, Fillon et autre Macron tout en constatant la navrante amnésie des éventuels candidats du PS.

Dans ce contexte, l’Atelier soutient la candidature de J-L Mélenchon à l’élection présidentielle.

Read moreElections présidentielle et législatives : Texte adopté à l’AG du 21 janvier 2017

Pour des candidatures communes aux législatives (appel a l’unité 2/2)

Par Frank Mouly, membre du Conseil national du PCF et initiateur de l’appel à faire Front commun

La gauche de transformation la plus bête du monde a-t-elle élu résidence en France ? Il semble bien que ce soit le cas.Absence de dialogue au cœur du Front de gauche, démarches et stratégies concurrentes, maladresses et querelles personnelles, logiques partisanes reprenant le dessus sur le besoin de rassemblement, incapacité à intégrer significativement les forces citoyennes que nous voulions agréger…, l’année écoulée à bien failli enterrer définitivement l’unité que nous construisions patiemment et parfois difficilement depuis 2005 pour créer un rassemblement à vocation majoritaire : le Front de gauche.

Bien sûr, le Front de gauche que nous avons connu a vécu. Parce que nous n’avons pas su le faire évoluer vers une véritable force politique et citoyenne. Parce que la création de la France Insoumise a été une façon de l’enterrer, et tout autant la tentation permanente du PCF d’une recomposition avec un Parti socialiste supposé capable d’un retour à gauche miraculeux.

Read morePour des candidatures communes aux législatives (appel a l’unité 2/2)

Où allons-nous ? (appel à l’unité 1/2)

Par Francine Bavay (Conseillère fédérale EELV), Patrice Cohen-Séat (PCF), François Longérinas (PG), Myriam Martin (Ensemble !), signataires de l’appel « En 2017, Faisons Front commun »Après 5 ans d’un gouvernement qui, à l’exception du mariage pour tous, a mené une politique similaire à celle de la droite, celle-ci s’apprête à revenir au pouvoir, radicalisée par sa concurrence avec une extrême droite dopée à la haine et au racisme.

Il n’y a qu’une réponse possible à cette situation catastrophique : ouvrir à gauche et dans l’écologie la perspective d’une véritable alternative d’émancipation qui donne espoir et remobilise les classes populaires aujourd’hui désorientées et en colère. Il faut pour cela un projet novateur qui réponde aux besoins d’égalité, de solidarité et de fraternité. Qui affronte les défis d’une mondialisation dominée par la finance internationale et propose un nouveau mode de développement anti-productiviste et une refondation de l’Europe. Qui tourne le dos au démantèlement des droits du travail et donne de nouveaux pouvoirs aux salariés. Qui s’engage résolument dans la vitale transition écologique. Qui aille vers une 6ème République sociale et citoyenne.

Read moreOù allons-nous ? (appel à l’unité 1/2)

nouvelle-image-2« Petit manuel économique anti-FN », du collectif Ecolinks, préfacé par Thomas Piketty. Décrypter le programme économique du FN c’est aussi mieux comprendre les raisons du vote des classes populaires, oubliées des politiques économiques actuelles.

http://www.lecavalierbleu.com/livre/petit-manuel-economique-anti-fn/

« Si en tant que discipline, l’Economie peut paraître sèche et ésotérique, le fait est que des politiques économiques judicieuses peuvent changer la vie des pauvres »

 Joseph Stiglitz, La Grande Désillusion

Read more