MUTUELLES ET EUROPE : UNE NOUVELLE DÉCONVENUE

Nouvelle image
Depuis plus de vingt ans, le monde mutualiste réclame une reconnaissance européenne.
Ce débat est régulièrement porté par les mutuelles. 5 députés européens ont relayé cette demande. Parmi eux, Marie-Christine Vergiat (Front de Gauche/GUE) et Pascal Canfin (EELV/ALE). Hélas, encore une fois, en vain.
Après l’opposition affichée par M. Juncker (Président de la Commission européenne), la Commission européenne vient d’écarter le statut de mutuelle européenne du programme de travail 2015 au motif qu’il faudrait une initiative approuvée à l’unanimité des Etats siégeant au Conseil de l’Union européenne. Or, l’Allemagne y est totalement opposée.
Donc, l’émergence de groupes mutualistes transnationaux avec des améliorations possibles pour les salariés mutualistes est bloquée. Alors même que les assurances privées peuvent le faire depuis plus de 10 ans.
Conclusion de M-Ch. Vergiat : « L’Europe reconnaît les sociétés de capital mais pas les sociétés de personnes »… avec les avantages au privé qui en découlent.

Laisser un commentaire