Conseil Municipal de Beaumont du 22 mars 2017 : Intervention du Front de Gauche sur le budget primitif .

La lecture du budget n’apporte guère de nouveautés par rapport au Rapport d’Orientation Budgétaire ( ROB) mais laisse entrevoir que vous avez bien intégré le programme d’un certain candidat que vous avez d’ailleurs parrainé, programme qui consiste à recentrer les interventions de la puissance publique sur les missions qu’elle est la seule à pouvoir assurer – faudrait-il encore avoir la liste de ces missions,  vu les coupes sombres prévues dans les effectifs de fonctionnaires – et cela dans la concomitance de diminution des dotations aux collectivités territoriales afin de réaliser 1,5 milliard d’euros d’économie par an, soit 7,5 milliards d’euros durant le quinquennat , toutes collectivités territoriales confondues , je vous l’accorde.

Ainsi l’externalisation augmente de façon significative sur notre commune et vous prévoyez encore une diminution des charges générale. Bien sûr il faut avoir une sorte de double lecture pour arriver à dissocier ce qui peut être imputé au passage en Communauté Urbaine de ce qui ne l’est pas.

Mais quoi qu’il en soit, vous serez toujours responsables devant vos concitoyens de toutes les compétences transférées à la Communauté Urbaine et de leur effective mise en œuvre sur la commune puisque, un, vous avez été d’accord pour cette transformation et deux , vous participez aux décisions qui y sont prises .

Malgré les travaux réalisés ces dernières années, je pense particulièrement à l’état de dégradation d’une grande partie de notre voierie.

C’est le résultat de fonctionnement 2016, année où il n’y a pas eu de grands projets, résultat augmenté d’un droit de mutation exceptionnel, qui, affecté en report ou mis en réserve , permet de donner à ce budget un aspect confortable. Mais pour combien de temps ?

Est-ce parce que vous avez plus ou moins la même analyse que ce budget ne nous révèle pas de grands ambitions et se montre plutôt prudent ?

  • Grand oublié : le bourg
  • Et hors les projets de logements sociaux que vous portez avec la Communauté Urbaine, le cœur de ville est délaissé.
  • Le social qui est en grande partie porté par le CCAS, voit sa subvention diminuer alors que les besoins vont aller grandissants et que la commune va devoir y faire face, le département et l’état se désengageant .
  • Et l’offre sociale qui pourrait être proposée par la commune, je pense aux emplois d’insertion et aux contrats d’apprentissage, pas plus qu’elle a été faite en 2016, n’est faite en

J’aurai peu de questions sur le détail des dépenses ou des recettes

une remarque néanmoins en préalable sur des différences entre le tableau présenté en page 8 du rapport sur le budget primitif et  ce que l’on peut lire sur le document exhaustif « budget primitif, budget principal »

  • à propos de l’externalisation

pourriez-vous nous expliquer ce qui a changé depuis 2016, pour que sauf erreur de ma part , les montants soient si élevés cette année : 100 000€ en plus pour les personnes extérieures au services et 42 000€ en plus pour le nettoyage des locaux.

Et je m’attarderai seulement à quelques grands chiffres :

  • page 9 :combustibles de 111 000€ à 22 000€ cette année

produits de traitements de 850€ à 2750€ , de quels traitements s’agit-il ?

  • page 18 :92 000€ d’aménagement de terrain ?

projet d’infrastructures d’intérêt national pour 22 000€ ?

Après les dernières tempêtes et les quelques arbres tombés sur la commune une ligne budgétaire a attiré notre attention

  • Bois et Forêt doté de 10 000€ supplémentaires

est-ce pour un plus grand intérêt porté aux arbres de notre commune qui motive cette augmentation, aux arbres remarquables en particulier ?

Malgré quelques détails intéressants, nous voterons contre ce budget qui ne répondra pas à notre avis aux besoins croissants de la population.

 

Laisser un commentaire