Caricature Macron : la HONTE

 Voici peu de temps, dans un de nos billets d’humeur nous écrivions : « Les media nous vendent un nouveau produit politique : le Macron. Jeune et « moderne». Qualificatif qui n’a aucun sens »….etc. Ensuite, nous citions des soutiens en rappelant leurs états de services, leurs engagements passés, leurs choix politiques. Bref nous démontrions que les soutiens politiques à E. Macron n’avaient rien de cohérent, sauf la défense d’intérêts bien opposés à ceux du peuple.

Nous maintenons notre analyse.

PAR CONTRE, la présentation de la « galaxie Macron » faite le 10 mars 2017  par l’équipe de campagne de F. Fillon et publiée sur twitter constitue un scandale et rappelle de nauséeux souvenirs.

Rappel des faits

10 mars 2017 : pendant plusieurs heures, sur Twitter, l’équipe de campagne de F. Fillon expose une affiche « la galaxie Macron ». En son centre, E. Macron est caricaturé selon les standards des publications de l’extrême-droite européenne dans les années 1930,    à savoir avec une connotation raciste (anti-sémite).

Face à l’indignation générée, l’affiche change et c’est une photo de Macron qui remplace la caricature.

Dans la foulée, l’état-major de campagne de Fillon parle d’erreur regrettable et autre baratin.

Dérapage contrôlé

Il n’empêche. Le mal est fait. La droite filloniste s’est approprié une pratique de l’extrême droite européenne, celle qui a favorisé les succès du nazisme. Avec des pratiques de propagande (on ne parlait pas de communication) très similaires.

Et sans réel risque politique car qui connaît ces pratiques vieilles de près d’un siècle ?.

Certes il y a dérapage. Mais, en réalité, n’est-il pas parfaitement contrôlé ?

Quelques observations

Pourquoi avoir retenu une image à caractère raciste si ce n’est pour satisfaire les ultras de  Fillon, voire une frange du FN ?

N’est-ce pas également un désir de mettre sur le devant de la scène des éléments permettant d’éviter les vrais débats politiques ?

Notre position

Un scandale absolu : les pratiques de l’équipe de campagne de F. Fillon

Une réalité : la nécessité d’une campagne politique sur les programmes, et dans ce cadre, la dénonciation politique du « projet » porté par E. Macron.

 

 

Laisser un commentaire