Deux députés auvergnats contre la prorogation de l’état d’urgence

Danielle Auroi (EELV, Puy-de-Dôme) et André Chassaigne (Front de Gauche, Puy-de-Dôme) ont voté contre cette prorogation : « Ce régime doit rester un instrument d’urgence. Notre arsenal antiterroriste est largement suffisant », a précisé le président du groupe Gauche démocrate et républicaine, André Chassaigne, comme le préconisait le Conseil D’État.

Le Conseil D’État avait  insisté sur le caractère nécessairement exceptionnel de l’état d’urgence :  » Le Conseil d’État… rappelle que les renouvellements de l’état d’urgence ne sauraient se succéder indéfiniment et que l’état d’urgence doit demeurer temporaire. Les menaces durables ou permanentes doivent être traitées, dans le cadre de l’État de droit.

Laisser un commentaire