Où va le Syndicat Intercommunal d’électricité et de Gaz du Puy-de-Dôme (SIEG) ?

nouvelle-image-1Avec la création de la Communauté Urbaine  des modification statutaires s’imposent au SIEG*. En effet les communes et intercommunalités adhérentes ont un nombre de représentants correspondants au nombre d’habitants concernés .

Donc comme la CU**  prendra la compétence électrification, elle  deviendra adhérente du SIEG et se retrouverait avec les statuts actuels avec  une super représentativité : plus  de 50 élus  et autant de suppléants !

Ce changement de statuts avait déjà été évoqué lors de la réunion du Sieg du 20 juillet 2016. Un groupe de travail devait étudier les différentes options et les présenter aux délégués.

Cela a été fait le 5 novembre mais oralement, avec une avalanche de chiffres et d’estimations difficiles à suivre et à noter. J’ai donc demandé un document écrit qui permette aux délégués d’en discuter avec les élus de leur  collectivité territoriale et avec  leurs groupes politiques.

M.Bernard VEISSIERE, Président du SIEG, a prétendu que ce n’était pas faisable car il ne faudrait pas que l’on croit que tout est bouclé.

C’est le genre de réponse qui m’amène à penser deux choses ,

– soit M. Veissiere prend les délégués pour des imbéciles

– soit effectivement tout est bouclé

Comme d’autres personnes ont repris ma proposition, finalement nous devrions tous recevoir par courrier électronique les différentes options.

A suivre …………..

Christine Thomas-Bichon

 

 

 

 

 

*Syndicat Intercommunal d’électricité et de Gaz du Puy-de-Dôme.

** Communauté urbaine : Clermont Auvergne Métropole

Laisser un commentaire