Clermont-Communauté : la co-gouvernance LR – PS.

Après le Conseil Communautaire, les 21 communes de Clermont-Communauté consentent au passage en Communauté Urbaine, et adoptent des statuts ineptes et mal écrits qui attestent d’une absence totale de vision et de projet pour nos territoires.

A Beaumont, les élus de la majorité et du PS ont voté dans ce sens sans manifester aucun enthousiasme, avec semble-t-il comme seul argument « on ne peut pas faire autrement ».  Pourquoi ?

D’une part, la co-gouvernance LR – PS oblige ces élus à suivre une seule politique, de fait aucune politique, car la politique c’est toujours la confrontation de plusieurs politiques.

D’autre part, le consentement est l’hommage que la volonté rend à ce qui l’anéantit. Consentir, c’est ne pas vouloir dire non ! C’est la soumission. C’est le dépouillement des citoyens de leurs droits.

A  l’inverse nous pensons qu’une politique indépendante, d’émancipation, commence par décider ce qui est possible et ce qui est impossible.

Sachons nous en souvenir dans les mois qui viennent.

Laisser un commentaire