Ils arrivent aujourd’hui de Syrie et d’ailleurs Et nous, d’où venons -nous?

sole-ditalia-1Au moment où Laurent Wauquiez , président de la région Auvergne-Rhône-Alpes, farouchement opposé à l’accueil de migrants dans sa région, se dit prêt à utiliser tous les moyens juridiques possibles pour empêcher l’installation de familles dans les communes d’Auvergne-Rhône-Alpes –  oubliant au passage que,  selon   le principe de la libre administration des collectivités territoriales , il n’ a pas autorité sur les maires des communes de la région* – l’initiative de   l’association Sole d’Italia de Clermont Ferrand est à saluer.

Le spectacle réalisé par le groupe INCANTO de Toulouse  » Italiens, quand les émigrés c’était nous » sera donné vendredi 30 septembre à 20h30 à la Maison de la Culture de Clermont-Ferrand, salle Jean Cocteau. En complément de ce spectacle, une exposition sur l’immigration italienne est présentée dans le Patio de l’Hôtel de Ville de  Clermont-Ferrand.

Histoires, poésies, chants et tableaux se mêlent afin de nous conter une période de l’histoire au cours de laquelle les Italiens durent quitter leur terre pour avoir un avenir meilleur.
Ce spectacle invite aussi à réfléchir sur les évènements récents, les migrations de ces dernières années vers la péninsule italienne mais également vers d’autres pays de l’Union européenne.

*La révision constitutionnelle du 28 mars 2003 a confirmé le principe de libre administration des collectivités territoriales qui était déjà présent dans la Constitution. L’article 72 énonce désormais ainsi ce principe : « Les collectivités territoriales de la République sont les communes, les départements, les régions, les collectivités à statut particulier et les collectivités d’outre-mer […]. Toute autre collectivité territoriale est créée par la loi […]. Dans les conditions prévues par la loi, ces collectivités s’administrent librement par des conseils élus et disposent d’un pouvoir réglementaire pour l’exercice de leurs compétences ».

Laisser un commentaire