Varennes-sur-Seine continue de refuser les compteurs Linky malgré un recours d’ERDF

Depuis un vote du 17 décembre 2015, le conseil municipal de Varennes-sur-Seine (77) refuse le déploiement du compteur Linky sur la commune au nom du principe de précaution. Le conseil municipal s’interroge sur les éventuels effets sur la santé du courant porteur en ligne (CPL) et des ondes électromagnétiques émises par l’appareil.

Selon le quotidien Le Parisien, dans son édition du 17 avril 2016, le maire de Varennes-sur-Seine, José Ruiz (SE), a organisé vendredi 15 avril une réunion publique intitulée « ERDF sait et nous ment sciemment ».

Devant les 300 personnes ayant répondu à son appel, le maire a confirmé la position de la municipalité malgré la pression de la préfecture : « Même la Préfecture nous demande de retirer notre délibération sous peine d’aller au tribunal. Nous, on veut que la technologie du CPL soit remplacée par l’ADSL ou la fibre optique. »

Jean Mitot, maire honoraire (PCF) de Varennes-sur-Seine nous précise que contrairement à l’information donnée dans Le Parisien, ce sont 300 personnes, et non 200, qui ont participé à l’événement.

Face au vote du conseil municipal du 17 décembre, ERDF a dans un premier temps effectué un recours gracieux qui serait resté sans réponse de la part du maire. Aujourd’hui, l’entreprise a  porté l’affaire devant le tribunal administratif de Melun.

Mais le maire persiste en annonçant à la Gazette des communes la création prochaine d’un nouveau collectif s’ajoutant à deux collectifs de fronde déjà présents dans le département : Ondes et Santé 77 à Cannes-Écluse, et Stop Linky 77 à Vernou-la-Celle – La Grande Paroisse.

L’élu n’en reste pas là puisqu’il saisira prochainement le conseil municipal pour s’opposer aux futurs compteurs Gazpar, de même type que Linky, que compte installer GRDF.

Toujours en Seine-et-Marne, à Melun, le 14 avril, les élus d’opposition ont voté un vœu émanant des écologistes et demandant de suspendre l’installation de Linky dans la ville-préfecture.

Laisser un commentaire