Conseil municipal de Beaumont (10/02/2016) : le Front de Gauche défend les services publics.

Ces deux vœux (voir ci-dessous) ont un lien direct avec les évènements dramatiques qui se sont produits dernièrement en France.
Car la France est aujourd’hui l’un des premiers pays fournisseurs de djihadistes. Les violences de jeunes Français qui tuent aveuglément et prennent pour cible des citoyens désarmés sont en effet le symptôme d’un système économique toujours plus inégalitaire, le symptôme d’un système social discriminant, le symptôme d’un système démocratique en ruine ; un système qui livre aux idéologues fanatiques et criminels des esprits fragiles, des relégués sociaux qui ont la folie de croire qu’ils vont donner un sens à leur existence.
La déradicalisation est une chose indispensable sur le court terme.
Empêcher la radicalisation l’est encore plus sur le moyen terme.
À l’intérieur de nos frontières, il y a urgence ! il faut empêcher de nouveaux recrutements parmi les enfants de notre République.
Il faut pour cela actionner tous les leviers, de l’école au monde du travail, en passant par la culture et l’éducation populaire pour ne plus fournir de chair à canon à Daech.
C’est pourquoi à l’inverse de ce qui est programmé à Cournon, à Gerzat, à Beaumont et ailleurs, le Gouvernement doit se donner les moyens humains et financiers de remplir ses missions régaliennes : la défense, la police, la justice, l’école, la santé
Nul ne doit plus être démuni.
Nous, élus du Front de Gauche, nous voterons naturellement ces deux vœux et nous invitons tous les élus qui se prévalent de leur attachement au service public à les voter également.

Christine Thomas – François Ulrich

Ces deux vœux ont été votés à l’unanimité.

voeu contre la fermeture d'une classe maternelle à l'école Jean Zay

voeu contre la fermeture de commissariats à Gerzat et Cournon

Laisser un commentaire