Les femmes, grandes perdantes de la réforme des retraites complémentaires

Plusieurs organisations appellent les syndicats à ne pas signer l’accord de principe conclu avec le patronat sur les retraites complémentaires Agirc-Arrco, qui « aboutirait à pénaliser encore plus lourdement les femmes », dans une tribune publiée mercredi sur Mediapart.

Osez le féminisme, le Planning familial, la Fondation Copernic, Attac et les Effronté-e-s, en appellent à Laurent Berger (CFDT), Carole Couvert (CFE-CGC) et Philippe Louis (CFTC), les responsables des trois syndicats qui doivent finaliser cet accord vendredi au siège du Medef. « Le projet d’accord prévoit que sur les 6 milliards de financement nécessaires, l’essentiel (environ 90 %) sera supporté par les salarié-e-s et les retraité-e-s », écrivent les signataires. « Or, les sacrifices que vous leur imposez seront particulièrement discriminants pour les femmes ». « Les femmes en France gagnent toujours 27% de moins que les hommes, tout temps de travail confondu » et elles ont « des pensions inférieures de 40% à celles des hommes », soulignent-elles. « Elles ont encore aujourd’hui des carrières plus courtes que les hommes, elles partent en retraite en moyenne plus tard » et « toute augmentation de la durée de cotisation exigée pour avoir une pension à taux plein les pénalise donc plus fortement ».
Les organisations soulignent par ailleurs que « certains syndicats avaient proposé d’instaurer une cotisation temporaire pour toutes les entreprises dans lesquelles l’égalité femmes-hommes n’était pas effective, de façon à inciter fortement aux comportements vertueux, et à dégager des ressources supplémentaires pour les régimes ».
La mesure phare de l’accord sur les retraites complémentaires est un système de bonus-malus mis au point par le Medef. A partir de 2019 (génération 1957), s’ils veulent toucher une retraite complémentaire complète, les salariés devront travailler une année de plus une fois atteints l’âge légal de départ et la durée de cotisation requise pour une pension à taux plein. Sinon, leur retraite complémentaire sera amputée de 10% par an pendant deux, voire trois ans.
Lire le texte :
l’Humanité.fr avec AFP
Mercredi, 28 Octobre, 2015

Tract diffusé par l’Atelier du FDG, lors de la réunion publique organisée par Clermont Communauté sur le projet de Communauté Urbaine.

Mercredi 28 novembre 2015  à la salle des fêtes de Beaumont , Clermont Communauté a organisé une réunion publique, ouverte surtout à tous les habitants du canton (Beaumont – Ceyrat – Saint-Genès Champanelle) – plus de 20 000 habitants.

Dans la salle, entre 200 à 300 personnes. Quelle mobilisation !!!

Une forte délégation de l’Atelier du Front de Gauche a diffusé un tract intitulé

« La Communauté Urbaine de Clermont : Parlons-en vraiment ! »
Tract communauté urbaine

La Région doit être garante de l’égalité territoriale en s’inscrivant dans des démarches de solidarité avec un aménagement du territoire harmonieux, respectueux des hommes et de l’environnement.

Intervention liminaire de Pascale Semet (groupe Front de Gauche) lors de la dernière session du conseil régional d’Auvergne (20 octobre 2015).

Monsieur le Président, mes cher-e-s collègues,

L’épisode social de chez Air France, intervenu il y a deux semaines, démontre encore une fois que la promesse présidentielle d’un dialogue social apaisé et serein, est loin d’avoir été tenue. En traitant les salariés et les syndicalistes d’Air France de voyous, le Premier ministre a participé à rajouter de l’huile sur le feu. Ce mot de voyous est une véritable insulte contre le monde ouvrier et salarié. Après l’annonce des 2900 licenciements, l’Etat a clairement choisi le camp du patronat. Le gouvernement persiste à vouloir encourager les grands groupes dans leur folle course à la rentabilité dévastatrice. Il poursuit sa politique de l’offre au détriment de l’emploi et d’une réelle reprise économique. Air France a empoché 109 millions d’euros au titre du Crédit impôt compétitivité-Emploi qui ont servi à licencier 2900 personnes. Le gouvernement serait donc plus inspiré d’insuffler chez Air France une véritable politique commerciale et industrielle pour l’encourager dans un réel développement social et non pas dans une financiarisation poussant à des licenciements massifs.

Et Air France n’est pas l’unique entreprise en France à faire une telle utilisation du CICE et des multiples avantages fiscaux accordés avec largesse par l’Etat.

Un rapport de suivi du CICE a été remis il y a quelques semaines par France Stratégie, le Commissariat à la stratégie et à la prospective, démontre que 14,2 milliards de deniers publics leur ont été distribués, montant qui devrait passer à un peu plus de 18 milliards fin décembre (après 11,2 milliards l’an dernier). Il est clairement démontrer que les taux de marges des entreprises est en hausse de plus de 31% au cours du premier semestre 2015. La politique de l’offre ne profite avant tout qu’aux actionnaires et au développement de leurs dividendes.

Read moreLa Région doit être garante de l’égalité territoriale en s’inscrivant dans des démarches de solidarité avec un aménagement du territoire harmonieux, respectueux des hommes et de l’environnement.

LE CONSEIL REGIONAL A PRIS UNE GRAVE DECISION POUR LE DEVENIR FERROVIAIRE EN AUVERGNE !

En 2010, dans une volonté de développer l’activité TER en Auvergne, le Conseil Régional a décidé d’acheter 12 rames « REGIOLIS », qui devraient être livrées à partir de septembre 2016.Le Conseil Régional avait demandé à la SNCF de lui faire part de ses propositions pour assurer la maintenance de ce matériel.

  • La première proposition consistait à entretenir le matériel hors du territoire auvergnat (Lyon et Nevers)
  • La seconde à construire un atelier de maintenance à Clermont Ferrand, à proximité de l’atelier actuel dans la zone du Brezet.

Au regard des surcoûts engendrés par l’acheminement et de la maintenance hors territoire auvergnat (environ 2m€ par an), l’investissement sur un nouvel atelier de maintenance avait été retenu. En effet, le cout avoisinant les 10 m€ aurait donc été amorti en quelques années.

Read moreLE CONSEIL REGIONAL A PRIS UNE GRAVE DECISION POUR LE DEVENIR FERROVIAIRE EN AUVERGNE !

Ouvrons le débat sur la communauté urbaine de l’agglomération clermontoise : une communauté urbaine pour tous, est-ce encore possible ? (intervention de Christine Thomas, lors de la conférence-débat)

Nouvelle imageHistorique de la communauté urbaine de Clermont-Ferrand (CUC)

La communauté urbaine est un établissement public de coopération intercommunale (EPCI) regroupant plusieurs communes d’un seul tenant et sans enclave qui forment, à la date de sa création, un ensemble de plus de 250 000 habitants. C’est la moi Maptam* en janvier 2014 qui a abaissé ce seuil à 250 000 habitants, il était auparavant à 450000.
*loi Maptam dite de Modernisation de l’Action Publique Territoriale et d’Affirmation des Métropoles
Voilà pourquoi M Bianchi, en juillet 2014, alors qu’il n’en a jamais parlé pendant la campagne des élections municipales, annonce dans un courrier adressé aux maires de l’agglomération le passage le Clermont-Co en CUc : Communauté Urbaine de clermont.

Read moreOuvrons le débat sur la communauté urbaine de l’agglomération clermontoise : une communauté urbaine pour tous, est-ce encore possible ? (intervention de Christine Thomas, lors de la conférence-débat)

« Mise en valeur de l’Hôtel de Ville de Beaumont » : le tonneau des Danaïdes de la majorité municipale.

Lors du conseil municipal du 1 juillet 2015, Christine Thomas, conseillère municipale Front de Gauche , avait interrogé le maire et sa majorité municipale sur le coût de la rénovation et du déplacement de la fontaine située Place du Parc. Il avait été répondu que la somme ne pouvait pas être connue puisque la rénovation était faite par l’artiste mais que pour le reste, il y aurait consultation des entreprises et mise en concurrence. Les crédits seraient prévus au budget 2016.
Or à la lecture du budget supplémentaire de la ville présenté au conseil municipal du 15 octobre 2015, il est apparu une somme de 85 000€, correspondant à l’ensemble des interventions nécessaires à l’installation de la fontaine devant l’hôtel de ville.

D’où une nouvelle intervention de l’élue.

Read more« Mise en valeur de l’Hôtel de Ville de Beaumont » : le tonneau des Danaïdes de la majorité municipale.

Bref compte-rendu de la réunion organisée à Ceyrat par l’Atelier du Front de Gauche le 21 octobre : « communauté urbaine de Clermont, parlons-en »

Près de 40 personnes ont participé à cette réunion d’information et d’analyse de la future « communauté urbaine de Clermont-Ferrand »

IMG_1400

 François Ulrich (PG-FDG), conseiller municipal de Beaumont a présenté les objectifs de cette réunion et le rôle d’éducation populaire de L’Atelier du Front de Gauche dans le canton et a animé le débat.

Christine Thomas (PCF-FDG), conseillère municipale de Beaumont, Florent Naranjo (Ensemble-FDG), conseiller communautaire de Clermont-Ferrand et Yves Gueydon (PG-FDG),co-secretaire départemental  ont dessiné les contours de la transformation de Clermont Communauté en Communauté Urbaine et de leurs limites.

 Les points forts de ce débat :

Read moreBref compte-rendu de la réunion organisée à Ceyrat par l’Atelier du Front de Gauche le 21 octobre : « communauté urbaine de Clermont, parlons-en »

Solutions COP21 : les solutions climat confisquées par les multinationales

Article issu du site Observatoire des multinationales

Nouvelle image (3)En vue de la Conférence climat de Paris de décembre, le gouvernement et les grandes entreprises françaises ont choisi de mettre l’accent sur les « solutions ». Mais s’agit-il vraiment de rappeler, de manière salutaire, le pouvoir d’agir de nos sociétés face à la crise climatique, ou bien simplement de faire de la publicité pour les produits et les technologies de nos champions nationaux, tout en évitant soigneusement les questions qui fâchent, comme celle des énergies fossiles ? Le salon Solutions COP21, qui se tiendra en décembre au Grand Palais, illustre les limites et les impasses de cette mise en avant des « solutions climatiques », dans un contexte de confusion croissante sur le rôle des multinationales en matière de politique climatique.

Read moreSolutions COP21 : les solutions climat confisquées par les multinationales

Négociations des régimes complémentaires de retraite : un marché de dupes pour les salariés (actifs et retraités).

Le grand perdant sera le salarié qui, bien qu’ayant atteint l’âge légal de la retraite (62 ans), avec toutes ses annuités (41,5 ans), verra sa retraite complémentaire amputée de 10% pendant au moins deux ans. Pour ne pas pâtir de ces malus et conserver un taux plein, le Medef impose un report du départ en retraite d’un an par rapport à l’âge du taux plein. il devra travailler un an de plus et ainsi partir à 63 ans. 

L ‘âge de départ à la retraite est ainsi mis en cause .

Read moreNégociations des régimes complémentaires de retraite : un marché de dupes pour les salariés (actifs et retraités).

Qui sont les vrais voyous ?

Nouvelle imageIl y a trois sortes de violence.

La première, mère de toutes les autres, est la violence institutionnelle, celle qui légalise et perpétue les dominations, les oppressions et les exploitations, celle qui écrase et lamine des millions d’hommes dans ses rouages silencieux et bien huilés. La seconde est la violence révolutionnaire, qui naît de la volonté d’abolir la première. La troisième est la violence répressive, qui a pour objet d’étouffer la seconde en se faisant l’auxiliaire et la complice de la première violence, celle qui engendre toutes les autres. Il n’y a pas de pire hypocrisie de n’appeler violence que la seconde, en feignant d’oublier la première, qui la fait naître, et la troisième qui la tue. »
Dom Helder Camara

Air France : le cri du cœur de Xavier Mathieu

article tiré de Politis (http://www.politis.fr/Air-France-le-cri-du-coeur-de,32648.html)

Sollicité par de nombreux médias pour réagir au mouvement social à Air France, Xavier Mathieu, ex-représentant CGT des ouvriers de Continental à Clairoix (Oise), a accepté ce lundi l’invitation du Grand journal de Canal +.

Il livre une vive colère contre le traitement médiatique des violences survenues le 5 octobre au siège d’Air France, après l’annonce du plan social. L’ancien syndicaliste condamné en 2010 pour des dégradations à la sous-préfecture de Compiègne juge également que le recours à la violence devient l’unique moyen de se faire entendre.
Début de l’interview à 2 min 02.

Xavier Mathieu s’est battu contre la délocalisation de l’usine de pneus Continental, annoncée en 2009, qui a mis 1 120 salariés au chômage. Depuis, la justice a invalidé le motif économique invoqué par la multinationale pour fermer l’usine.

Conférence – débat : la communauté urbaine de Clermont-Ferrand. Parlons-en ! 21 octobre à 20 h à l’espace Culture et Congrès de Ceyrat

Nouvelle image (2)A l’initiative de l’Atelier du Front de Gauche

avec Christine Thomas (PCF-FDG), conseillère municipale de Beaumont, Florent Naranjo (Ensemble-FDG), conseiller communautaire de Clermont-Ferrand et Yves Gueydon (PG-FDG),co-secretaire départemental .

Débat animé par François Ulrich.

Clermont Communauté veut devenir Communauté urbaine en 2016.

La population est-elle vraiment associée à cette  démarche ?

La communauté urbaine va-t-elle supprimer presque toutes les prérogatives des communes, en particulier le tourisme, l’urbanisme, la voirie, le logement, l’eau et l’assainissement ?  Ce sera, à terme, la mort des communes ?

Quel est l’avenir des services publics ?

Ce projet va-t-il marginaliser le reste du département, va-t-il finir de déséquilibrer les territoires du Puy-de-Dôme déjà mis à mal par la réforme des cantons et la disparition programmée des départements ?

Est-ce un retour à la tutelle, par rapport à la décentralisation instituée par la loi Defferre-Mitterrand de 1982 ?…

La mise en place de la Communauté Urbaine pose des enjeux essentiels sur l’avenir et la place des habitants et de nos communes.

L’Atelier du Front de Gauche  informe les citoyens  du canton  de ce projet  encore technocratique, leur donne la parole et élabore avec eux une  politique territoriale qui  prend en compte les besoins des habitant-e-s ( proximité et  respect de l’équilibre territorial et de l’égalité entre les citoyens).

AFFICHE COMMUNAUTE URBAINE

Signez la pétition de soutien aux 6 d’Air France

Pétition : objectif 15000 signatures pour arrêter les poursuites à l’encontre des salariés d’Air France, faites tourner.

Ce lundi 12 octobre 2015, six salariés d’Air France ont été arrêtés à leur domicile comme de vulgaires trafiquants de drogue par les policiers de la police de l’air et des frontières (PAF). Ces six salariés, pour plusieurs d’entre eux syndiqués, sont poursuivis pour des « violences volontaires en réunion » et d’ « entrave au déroulement d’un comité d’entreprise », des faits commis le 5 octobre dernier et passibles de cinq ans de prison. Ils ont été placés en garde à vue à Roissy (77).

De quoi seraient-ils coupables ? D’avoir laissé exploser leur colère parce que leur vie et celle de leur famille est en danger ? D’avoir dit non aux 2 900 licenciements secs annoncés par la Direction ?

Serions-nous revenus au temps de la répression anti-ouvrière la plus noire ?

Ne laissons pas faire !

Protégeons les 6 d’Air France !
Signez et faites signer la pétition pour :

– Libération immédiate des 6 d’Air France !

– Halte aux poursuites, aucune sanction !

Signez la pétition en ligne

Cette pétition sera remise à Manuel Valls, Premier ministre

Transmettez vos signatures de soutien par
– courrier postal : CGT-Archives 56, rue des Francs-Bourgeois 75003 Paris
– fax : 01 40 27 63 66
– courriel : cgt.archives@culture.gouv.fr