Mobilisation unitaire à l’AP-HP : les coupes budgétaires dans l’hôpital public, les personnels disent NON !

Le Directeur général de l’Assistance Publique des Hôpitaux de Paris (AP-HP), Martin Hirsch, prévoit des coupes budgétaires massives dans les caisses de l’hôpital public et de remettre en cause l’organisation du temps de travail par la suppression de RTT pour les agents.

Dénonçant le projet de la Direction, plus de 7 500 agents se sont rassemblés, ce matin, devant le siège de l’AP-HP, à Paris, où des taux dépassant les 50% de grévistes ont été enregistrés dans certains établissements. C’est un réel avertissement pour Martin Hirsch.

Read moreMobilisation unitaire à l’AP-HP : les coupes budgétaires dans l’hôpital public, les personnels disent NON !

Chantier de Quantum Development à Aubière : l’arrêté interrompant les travaux reste en vigueur et la banderole diffamatoire a été retirée

Le tribunal administratif de Clermont-Ferrand a rejeté mardi 26 mai la requête de Quantum Development qui demandait la suspension de l’arrêté municipal interrompant le chantier de construction d’un fast-food Burger King à Aubière.

C’est notamment l’aménagement d’un « drive » (vente en voiture) pour le compte de la chaîne de restauration rapide qui était en question (proximité d’un carrefour extrêmement fréquenté et dangereux).

Read moreChantier de Quantum Development à Aubière : l’arrêté interrompant les travaux reste en vigueur et la banderole diffamatoire a été retirée

COP21 (Conférence des États signataires) et démantèlement ferroviaire sont incompatibles

La loi Macron n’est même pas encore définitivement adoptée que déjà le rapport Duron annonce des fermetures de lignes de train intercités. Le motif avancé pour développer les lignes d’autocars était de permettre aux pauvres de se déplacer. La fermeture des lignes serait dû à leur coût. Entre loi Macron et rapport Duron, on assiste surtout au démantèlement du transport ferroviaire public et à l’aggravation des inégalités territoriales.

Read moreCOP21 (Conférence des États signataires) et démantèlement ferroviaire sont incompatibles

Pour qui ce brouillard au Panthéon ?

Nouvelle image Allons, c’était digne. L’entrée de quatre héros de la Résistance au Panthéon n’a pas été flétrie par la pompe et, entourée par des jeunes lycéens, elle prolongeait des engagements courageux vers l’avenir.

François Hollande voulait faire de son discours un chef-d’œuvre ; ce fut un exercice convenable qu’on sentait pourtant parcouru d’une fissure. Que retrouver en effet de la République sociale et de l’essor de la culture pour lesquels combattait Jean Zay dans la politique docile et libérale des gouvernants d’aujourd’hui ? Où trouver l’attention aux pauvres d’une Geneviève de Gaulle-Anthonioz ? Quelle trace de la passion intraitable de Germaine Tillion pour la liberté et l’altérité ? Quelle place pour leur attachement sourcilleux à l’indépendance nationale dans le grand large de la fraternité ? Le verbe présidentiel était semblable « à ces cratères où les volcans ne viennent plus, où l’herbe jaunit sur sa tige ».

Le chef de l’État a choisi des personnalités à honorer en excluant un pan essentiel de la Résistance, celui des communistes, et tombait donc à plat son envolée sur « l’histoire quand elle devient partagée » : il venait de la diviser.

Read morePour qui ce brouillard au Panthéon ?

« Créer, c’est résister. Résister, c’est créer »

« Unis dans la Résistance, unis pour la France » : le PCF  honore la Résistance en éditant ce court métrage.

ll y a plus de 10 ans, d’anciens membres du Conseil national de la résistance (CNR), Lucie Aubrac, Raymond Aubrac, Henri Bartoli, Daniel Cordier, Philippe Dechartre, Georges Guingouin, Stéphane Hessel, Maurice Kriegel-Valrimont, Lise London, Georges Séguy, Germaine Tillion, Jean-Pierre Vernant, et Maurice Voutey, lançaient un appel solennel :

« Créer, c’est résister. Résister, c’est créer »

Read more« Créer, c’est résister. Résister, c’est créer »

En Haute Loire, une liste Front de Gauche – EELV – Nouvelle Donne devrait voir le jour en juin, pour les Régionales

La nouvelle région Rhône-Alpes\Auvergne, « c’est 11 % du PIB national, et 8 millions d’habitants, rappelle Michel Valentin. Elle est la deuxième région la plus peuplée de France, la sixième d’Europe », poursuit le responsable du parti communiste de Haute-Loire. Pas question pour le Front de gauche 43 de laisser ce poids lourd entre les mains de Laurent Wauquiez ou celles de Jean-Jack Queyranne.

Lire la suite : http://www.lamontagne.fr/auvergne/actualite/departement/haute-loire/2015/05/27/une-liste-avec-eelv-et-nouvelle-donne-devrait-voir-le-jour-en-juin-pour-les-regionales_11454811.html

RESF appelle à un rassemblement devant la préfecture MERCREDI 27 MAI à 18heures,

Messieurs Vendim SADIKAJ et Ermal MAHMUTI ont été arrêtés sur simpNouvelle imagele contrôle au faciès mercredi 6 mai, puis conduit au Centre de Rétention Administrative (CRA) de Lyon le jeudi 7. Le Juge des Libertés et de la Détention(JLD) n’a pas prononcé leur libération.On attendait avec espoir leur deuxième passage devant le JLD le 2 juin. D’autant que Vendim était convoqué avec son épouse et sa mère devant la Cour Nationale du Droit d’Asile (CNDA) le 4 juin.

Or, nous venons d’apprendre que des expulsions de 6 à 7 albanais du CRA de Lyon, sont prévues ce Jeudi 28 mai à 9 heures, dont Vendim et Ermal .
Encore une fois la Préfecture du PdD n’a pas attendu la fin de la procédure de demande d’asile pour ce qui concerne Vendim !
Une majorité d’enseignants du collège La Charme (où sont scolarisées les deux filles de M. Sadikaj) a débrayé de 13h30 à 14h30 ce mardi pour protester contre ces faits.
Il faut élargir la protestation contre les arrestations arbitraires, les enfermements en CRA et les expulsions qui s’ensuivent, et toujours pour la régularisation des sans papiers; pour la Libération de Vendim et Ermal…

Pour l’Espagne, le changement c’est vraiment maintenant

Nouvelle imageD’aucuns diront que Podemos n’a pas gagné ces élections locales, la formation de Pablo Iglesias n’obtenant « que » la troisième place, juste derrière le PSOE et le PP. Mais en faisant presque jeu égal avec les deux partis historiques, les « Indignés » changent la donne.

Lire la suite sur le site de Regards, http://www.regards.fr/Pour-l-Espagne-le-changement-c-est#forum18517

Samedi 13 juin 2015, TOUTES ET TOUS À GUÉRET ! MANIFESTATION NATIONALE POUR LES SERVICES PUBLICS

Dans le Puy de Dôme, à l’appel de : ATTAC, CGT, Collectif de Défense et de développement des Services Publics des Combrailles et du Livradois-Forez, Ensemble 63, FSU, NPA, PCF, PG 63, Union Syndicale Solidaires…

Nouvelle imageLes services publics sont plus que jamais utiles. Avec la protection sociale, ils jouent un rôle majeur d’amortisseur social dans la crise qui frappe les plus modestes. Des services publics forts sont indispensables à toute alternative à l’austérité et à tout projet d’avenir, si on veut :

– Assurer l’accès effectif aux droits, la mise en œuvre des solidarités, une juste répartition des richesses,
– Faire prévaloir l’intérêt général, le bien commun et l’égalité des droits sur les intérêts particuliers et la marchandisation du monde,
– Mettre en œuvre, à l’opposé de l’actuelle réforme territoriale, un aménagement équilibré du territoire, l’égalité des citoyen-ne-s, un renouveau de la démocratie,
– Défendre, reconquérir, développer la Sécurité Sociale,
– Engager sérieusement la transition écologique.
Or, le gouvernement poursuit la politique de baisse de la dépense publique menée par ses
prédécesseurs. Il considère les services publics, nationaux et locaux, ainsi que les droits sociaux comme une charge insupportable.

Read moreSamedi 13 juin 2015, TOUTES ET TOUS À GUÉRET ! MANIFESTATION NATIONALE POUR LES SERVICES PUBLICS

Grèce : le 6 juin, il sera trop tard !

Le gouvernement d’Alexis Tsipras vient, officiellement, d’avertir qu’il n’honorerait pas son échéance du 5 juin au FMI s’il n’y avait pas d’accord avec les créanciers d’ici-là. Chacun est donc placé devant ses responsabilités.

Mercredi, le gouvernement grec a averti qu’il n’honorerait pas, faute d’accord avec les créanciers d’ici au 5 juin, le versement des 7,2 milliards d’euros correspondant à la dernière tranche du plan d’aide financière appliqué depuis 2010/2011 – l’existence d’un tel accord ayant été la condition mise pour ce versement.

la suite sur de cet article de Bernard Marx sur le site de « Regards.fr »http://www.regards.fr/Grece-le-6-juin-il-sera-trop-tard

Le Forum européen des alternatives se tiendra à Paris, Place de la République, les 30 et 31 mai prochains.

Forum Alternatives

L’Europe libérale n’en finit plus de nier la démocratie, les besoins sociaux et le développement écologique, provoquant à juste titre un fort rejet populaire. Du fait même de son architecture économique, l’UE a subit de plein fouet la crise financière de 2008 et en a aggravé les conséquences avec les politiques d’austérité. Les peuples européens ont beaucoup résisté, de plus en plus ensemble, face aux attaques contre les services publics, le droit du travail, contre la démocratie et les droits humains les plus élémentaires.

C’est dans cette optique que se tiendra à Paris, les 30 et 31 mai prochains, le premier Forum européen des alternatives. Initié par la gauche européenne, le FEA sera une initiative d’une ampleur inédite depuis les forums sociaux européens, ouvert depuis sa conception jusqu’à sa mise en oeuvre, à toutes les forces et citoyens intéressés.

Le forum c’est :

  • 3 Plénières
  • 30 ateliers dans divers lieux parisiens, autour de 6 blocs thématiques : Dire adieu à l’austérité pour des politiques solidaires en Europe, Reprendre le pouvoir sur l’argent, Quel modèle productif écologique et émancipateur ? Pour une démocratie réelle, pour une Europe des libertés, Une autre mondialisation, Faire gagner les peuples d’Europe : passer à l’offensive !
  • un grand « Concert des peuples debout », gratuit et en plein air le samedi soir

Lutter et rassembler pour une alternative à l’austérité, en France et en Europe

http://www.forum-des-alternatives.eu/

L’INSTALLATION DE BURGER KING : Quelques réponses du maire d’Aubière, Christian Sinsard

Monsieur le Maire, depuis quelques semaines, l’installation d’un Burger King sur Aubière
alimente l’actualité locale. Selon le promoteur du projet, vous seriez opposé à l’arrivée de
cette enseigne, qu’en est il exactement ?

Je n’ai aucune opposition à l’implantation d’une troisième enseigne de fast food sur ma commune. Je n’ai d’ailleurs aucun problème avec l’enseigne Burger King mais avec la société Quantum Development, propriétaire du bâtiment de ce projet et dépositaire du permis de construire.
J’ai conscience que de nombreuses personnes attendent avec impatience l’arrivée de cette enseigne mais je ne peux fermer les yeux devant un promoteur indélicat qui « omet » de préciser dans sa demande l’existence d’un drive-in faussant ainsi l’instruction du permis.

C’est pour cette raison que vous avez décidé de stopper les travaux en cours sur ce  chantier ?

Il est de mon rôle d’une part de vérifier la conformité des travaux réalisés avec les demandes de permis déposées et d’autre part d’étudier avec vigilance tout projet pouvant engendrer un risque pour la sécurité routière. Cette dimension ne peut être appréciée qu’en ayant connaissance de la position et configuration des différents accès mais aussi en ayant des éléments réalistes et fiables sur l’intensité du trafic envisagé. C’est donc dans l’ attente de l’obtention de ces différentes informations que les travaux sont suspendus. La loi est la même pour tous et si vous déposez un permis j’aurais la même exigence
Votre priorité dans cette affaire concerne donc la sécurité routière ?
Les seuls objectifs poursuivis par la municipalité sont :
– le respect de la réglementation en matière d’urbanisme
– l’assurance d’une sécurité routière paisible pour les riverains mais aussi pour l’ensemble des utilisateurs de ce secteur où la circulation est déjà très problématique. D’ailleurs la mise en place d’une banderole de 30 m2 par le promoteur accentue actuellement la dangerosité de ce carrefour.

Quelle a été votre réaction face à cette banderole ?

Dans le contexte actuel, quel maire pourrait avoir l’audace d’être contre la création d’emploi… Je suis tout simplement surpris de voir une potentielle création de 120 emplois durables et sûrs pour un équipement de type restauration rapide mais ce n’est que mon interprétation. Je laisserai les syndicats s’exprimer sur ce point. Sachez que la municipalité a déposé plainte pour diffamation et mis en demeure la Sté Quantum Development de supprimer cet affichage considéré comme publicité illégale .

Marche mondiale contre Monsanto le 23 mai 2015

 

Le 23 mai 2015, les citoyens du monde entier, dans une cinquantaine de pays et plus de 30 villes françaises, marcheront à nouveau contre Monsanto et consorts (Bayer, Syngenta, les multinationales des OGM et des pesticides). Toutes et tous dans la rue pour condamner ce modèle agricole accro à la chimie et aux manipulations du vivant, imposé au détriment des peuples et des paysans qui les nourrissent !

Lancées de façon autogérée par des citoyens soucieux de s’engager, ou par des militants associatifs locaux, ces marches sont des événements ouverts, sur un positionnement 100% citoyen, sans étiquette politique.

Nos revendications

Assez d’empoisonnement ! En mars 2015, le Centre international de recherche sur le cancer de l’Organisation mondiale de la santé classait le Roundup de Monsanto, l’herbicide le plus vendu au monde et indissociable de la culture des OGM, comme « probablement cancérogène ». Nous exigeons la prise en compte des études indépendantes sur les conséquences toxiques des OGM, pesticides et hormones de croissance, sur notre santé et sur l’environnement, ainsi que l’attribution de budgets publics permettant l’indépendance totale de la recherche sur ces sujets. Nous réclamons le retrait immédiat des produits toxiques abusivement présents sur le marché, pour agriculteurs ou jardiniers, et plus particulièrement le Roundup et les néonicotinoïdes tueurs d’abeilles.

OGM et Tafta, même combat ! Nous affirmerons notre opposition au projet de Grand marché transatlantique (TAFTA ou TTIP), cheval de Troie des multinationales de l’agrobusiness pour imposer les OGM et réduire toujours davantage les normes sanitaires destinées à protéger la santé des consommateurs. Demain, avec le TAFTA, des entreprises comme Monsanto pourraient attaquer les moratoires des États opposés à la culture des OGM devant des tribunaux d’arbitrage privés, et réclamer des indemnités de plusieurs millions puisées dans les deniers publics.

Réapproprions-nous les biens communs, contre les intérêts privés d’une minorité ! Nous exigeons la cessation immédiate des brevets sur les semences et le vivant, régulièrement entachés de biopiraterie, et la liberté d’usage des semences de ferme, ainsi que leur échange entre jardiniers amateurs, car il est inacceptable que des entreprises privées aient la mainmise sur une diversité génétique qui appartient à toute l’humanité, qui est le fruit d’un savoir-faire millénaire, et qui constitue la source de toute alimentation humaine. Il est inadmissible que dans de nombreux pays, particulièrement du Sud, les « lois semencières » dictées par les multinationales menacent la souveraineté alimentaire et criminalisent, comme de vulgaires voleurs, les paysans et paysannes qui produisent et échangent des semences traditionnelles.

Une alimentation saine pour tous ! Nous dénonçons la dérive des fermes-usines où des animaux sont parqués dans des cages pour être gavés d’OGM, sans qu’aucun étiquetage sur la viande n’éclaire le choix du consommateur. Le 23 mai nous manifesterons notre volonté d’une agriculture écologique, relocalisée, respectueuse des travailleurs agricoles comme des écosystèmes, et d’une alimentation capable de garantir notre santé et celle de nos enfants. L’agriculture biologique, sans OGM ni pesticides toxiques, respectant les équilibres climatiques, ne doit pas devenir une niche commerciale réservée à un public averti ou privilégié, mais bien la solution pour offrir une alimentation saine pour TOUS. Une première étape serait le passage de toutes les cantines scolaires et restaurants collectifs à des menus « 100 % bio » afin de soutenir les transitions d’agriculteurs désireux de faire évoluer leurs pratiques.

Toutes et tous dans la RUE le 23 Mai 2015 :  

Clermont Ferrand : Rendez-vous à 14H Place DELILLE https://www.facebook.com/events/1611872439032444