Mieux vaut en sourire : de l’abus des citations

La lecture de l’expression politique du groupe majoritaire de Ceyrat (mené par L. Masselot) réserve quelques sujets d’étonnement. Outre la teneur vite agressive, on s’interroge sur le recours systématique à des citations.

Un « inventaire à la Prévert »

En 7 bulletins (entre mars 2016 et décembre 2017), sont appelés à la rescousse des personnalités aussi diverses que R. Kipling, Eleanor Roosevelt, P. Teilhard de Chardin, A. Einstein, John F. Kennedy, W. Churchill, le philosophe Alain, Martin Luther King… et un neuvième évoqué au prochain paragraphe.

La teneur des citations est d’un intérêt très relatif (euphémisme).

Manque de matière à proposer aux Ceyratois ? Besoin de faire un certain étalage ?.Outil d’auto-promotion ? On peut le penser avec la phrase de W. Churchill « On considère le chef d’entreprise comme un homme à abattre, ou une vache à traire. Peu voient en lui le cheval qui tire le char » ? ou bien avec la remarque d’E. Roosevelt « Personne ne peut vous avilir sans votre consentement ».

Au milieu de ce fatras, on découvre une pépite.

Une citation dont l’auteur est pour le moins étonnant !

« La perfection morale présuppose la grande lumière de l’intelligence ».

Cette citation qui clôt le billet (juin 2016) est précédée de la phrase suivante : « En conclusion, je laisserai encore la parole à mon ami Bernard-Henri Confucius -sic- qui dans sa grande sagesse me disait encore hier soir…citation ».

Sans doute, l’auteur considère-t-il qu’il atteint là le stade supérieur de l’humour !

Espérons que les Ceyratois le prennent ainsi.

D’ailleurs, peut-être que le « Khi 2 » et la « masse critique » déjà évoqués par l’Atelier de Gauche sont aussi de l’humour.

A CEYRAT : du dispositif «Voisins Vigilants» on évolue vers le Protocole de Participation Citoyenne.

Nouvelle imageCe dispositif de participation citoyenne (Circulaire iocj1117146j du ministère de l’intérieur du 22/06/2011 signé par Claude Gueant circulaire.legifrance.gouv.fr) vise à lutter contre la délinquance d’appropriation. Il consiste à faire appel, sur la base du volontariat, a des personnes connaissant bien leur quartier et ses habitudes afin d’alerter plus rapidement la gendarmerie si elles constatent un acte délinquant avéré (cambriolage…) ou en prévention dans le cas d’un événement qui leur paraît suspect (voiture, personne…).

Ce protocole est signé entre la préfecture, les forces de l’ordre et la mairie, il vise à définir le rôle de chaque acteur et son champ d’application (quartiers) brochure_participation_citoyenne.pdf

Read moreA CEYRAT : du dispositif «Voisins Vigilants» on évolue vers le Protocole de Participation Citoyenne.

Mr Masselot, maire de Ceyrat définit lui même les modalités de la participation des citoyens à la démocratie locale …

Nouvelle imageSuite à la réunion publique du 16 octobre dernier, organisée par la mairie de Ceyrat, Mr Masselot écrit, dans son éditorial de Ceyrat info décembre 2015, que : « Grâce à deux lois mathématiques, celle du Khi 2 et celle de la masse critique, j’ai pu prouver que les décisions prises lors de ces réunions avaient une véritable valeur; tout ce que vous avez voté à main levée est donc valide statistiquement… »

La réunion publique qui s’est tenue à l’Espace Culture et Congrés de Ceyrat a réuni environ 400 personnes sur 5000 inscrits sur les listes électorales. Au préalable, un affichage sur le territoire de la commune a averti la population de la date et des grands thèmes abordés mais pas d’un vote validant les décisions prises lors de cette réunion. Or ce n’est qu’à posteriori dans l’éditorial que l’on peut lire : « Lors de la réunion publique, vous avez également donné votre accord au lancement de… »,  « enfin, vous avez voté pour … ». Dans ces conditions on peut se demander si toute la population de Ceyrat a bien été informée et avait tous les éléments pour juger de l’importance de sa présence à cette réunion pour l’avenir de la commune ?

Read moreMr Masselot, maire de Ceyrat définit lui même les modalités de la participation des citoyens à la démocratie locale …