Comment peut-on dire une chose et faire son contraire en une semaine ?

Lnouvelle-image-1e scandale du « Penelope Gate » aurait pu n’être le fait que d’un seul homme et aurait dû entraîner son retrait…

Mais il est bien plus grave et révèle la faillite d’un système, d’une Vème République qui n’en finit pas d’agoniser et fait vaciller la démocratie.

Qu’est-ce qu’un candidat à la présidence de la République qui en appelle au « peuple » contre les juges ?

Qu’est-ce qu’un candidat qui promet une purge anti-sociale sans précédent et qui ne mesure ni l’indécence des salaires qu’il a attribués à son épouse, ni celle de se faire offrir en un an des costumes pour l’équivalent d’une année de salaire d’un salarié au SMIC ?

Et cette perte du sens commun, de « la décence ordinaire » pénètre jusqu’au plus profond de sa famille politique. Une preuve ?

Le 5 mars 2017, Jean-Paul Cuzin, conseiller départemental du canton de Beaumont-Ceyrat-Saint-Genès-Champanelle, soutien affiché d’ Alain Juppé pendant les primaires de la droite, déclarait son rejet de François Fillon : «Orgueil, aveuglement et mépris ne peuvent fonder un programme pour la France  […] l’orchestration par Sens Commun du rassemblement de dimanche à Paris et pour moi l’élément de trop ».

Read moreComment peut-on dire une chose et faire son contraire en une semaine ?

Le petit Wauquiez illustré…(suite) : quand Laurent Wauquiez et Alain Dumeil prétendent soutenir « la culture » !

Avec une subvention en baisse de 25 % pour 2016 et aucun signe donné pour 2017, la Région avait  fait passer son message vis-à-vis du TRANSFO. L’agence régionale de développement culturel en Auvergne et ses  onze salariés avaient pour l’année en cours, une convention avec la Région pour son financement, et une subvention ad hoc votée par l’ancien exécutif     

L’année se termine… Le Transfo ferme

Résultat d’une drôle de conception de la mutualisation dans le cadre de la « nouvelle « grande région Auvergne Rhône Alpes ». Une mutualisation qui aboutit à une   suppression pure et simple , à une  perte de savoirs, de savoir-faire.

Ainsi passe  à la trappe  la connaissance de l’ensemble des structures culturelles de la région Auvergne.Ainsi passe à la trappe tout le travail de  formation , d’écoute et de projets …

Au conseil municipal du 13 décembre 2016 ?  à l’évocation par notre groupe de la diminution des subventions allouées à la culture par M.Wauquiez, M.Dumeil a affirmé que personne en Auvergne  ne regrettait la fermeture du Transfo.

Nous lui laissons la responsabilité de cette affirmation.

Les onze salariés licenciés apprécieront. 

Conseil municipal de Beaumont (10/02/2016) : le Front de Gauche défend les services publics.

Ces deux vœux (voir ci-dessous) ont un lien direct avec les évènements dramatiques qui se sont produits dernièrement en France.
Car la France est aujourd’hui l’un des premiers pays fournisseurs de djihadistes. Les violences de jeunes Français qui tuent aveuglément et prennent pour cible des citoyens désarmés sont en effet le symptôme d’un système économique toujours plus inégalitaire, le symptôme d’un système social discriminant, le symptôme d’un système démocratique en ruine ; un système qui livre aux idéologues fanatiques et criminels des esprits fragiles, des relégués sociaux qui ont la folie de croire qu’ils vont donner un sens à leur existence.
La déradicalisation est une chose indispensable sur le court terme.
Empêcher la radicalisation l’est encore plus sur le moyen terme.
À l’intérieur de nos frontières, il y a urgence ! il faut empêcher de nouveaux recrutements parmi les enfants de notre République.
Il faut pour cela actionner tous les leviers, de l’école au monde du travail, en passant par la culture et l’éducation populaire pour ne plus fournir de chair à canon à Daech.
C’est pourquoi à l’inverse de ce qui est programmé à Cournon, à Gerzat, à Beaumont et ailleurs, le Gouvernement doit se donner les moyens humains et financiers de remplir ses missions régaliennes : la défense, la police, la justice, l’école, la santé
Nul ne doit plus être démuni.
Nous, élus du Front de Gauche, nous voterons naturellement ces deux vœux et nous invitons tous les élus qui se prévalent de leur attachement au service public à les voter également.

Christine Thomas – François Ulrich

Read moreConseil municipal de Beaumont (10/02/2016) : le Front de Gauche défend les services publics.

Conseil municipal de Beaumont (10/02/2016) : le Front de Gauche vote contre le budget de la droite.

Ce budget intervient pour notre commune dans une période de concomitance de 2 évènements :
– la baisse importante de la DGF , évaluée donc à 990 000€ pour cette année contre 1 203 000 ou 1 316 000€ l’an dernier selon que l’on se réfère rapport budget principal ou au document budget principal. Cette baisse qui ne peut évidemment pas à être compensée par l’augmentation de quelques autres dotations d’aménagement ou attribution de compensation ni par l’ augmentation des produits fiscaux due à l’augmentation des bases ( qui augmentent bien contrairement à ce que M. le Maire vous avez dit lors des voeux ) bien que l’on ne sache pas si le produit final est de 5 516 000€ ou 5 545 745€ – même remarque que précédemment.
– le proche passage de Clermont Communauté en Communauté urbaine qui laisse les communes dans l’incertitude de ce qu’elles auront ou non à traiter en 2017 et de ce qu’il adviendra de leurs finances.

Read moreConseil municipal de Beaumont (10/02/2016) : le Front de Gauche vote contre le budget de la droite.

Qu’y a-t-il, à Beaumont, Place Monthéus ?

Nouvelle image

Un point propre,
Le terme est impropre.

Plutôt un inventaire
A la Prévert

Avec au sol du verre ;
Des mégots
Pas bien beaux ;
Des poubelles,
Pas bien belles ;
Des sacs jaunes
Qu’on abandonne ;
De vieux papiers
En grande quantité ;
Des sacs noirs
Quel désespoir ;
Des boîtes de médicaments
Réparties vaguement ;
Des bouteilles plastiques,
Quelle colique…
Bref rien de bucolique ?
Si, des champignons,
Plutôt mignons.

Quand on se rappelle
Les propos d’A. Dumeil,
Promettant la propreté
Vraiment on s’émerveille
De ce pro de la saleté.

Vous pensez que c’est trop,
Voyez donc les photos.

Photo Monthéus 1Photo Monthéus 2

LE DEBAT D’ORIENTATION BUDGETAIRE 2016 à Beaumont : un débat tronqué par manque d’ambition et de prospective.

Avant la présentation du budget, la loi impose un débat (sans vote) sur les orientations budgétaires de l’année à venir. Cette présentation a eu lieu à Beaumont, lundi 14 décembre 2015. Qu’en conclure ?

Le contexte politique national :

Read moreLE DEBAT D’ORIENTATION BUDGETAIRE 2016 à Beaumont : un débat tronqué par manque d’ambition et de prospective.

Ouvrons le débat sur la laïcité (suite) : des propositions POUR UNE RÉPUBLIQUE LAÏQUE par Serge Duboisset.

 

Nouvelle imageDans un monde que la globalisation bouleverse chaque jour un peu plus, évidemment au détriment des plus faibles, et où les Etats renoncent de plus en plus à prendre en charge les missions d’intérêt général qui, seules, permettraient de réduire les inégalités et les précarités, et où le réveil des intégrismes et des fondamentalismes constitue une menace croissante, le pacte républicain constitue plus que jamais pour la France un levier de progrès au service du plus grand nombre.

Premier pilier du pacte républicain, la laïcité doit bénéficier d’une promotion volontariste et sans faille.

Read moreOuvrons le débat sur la laïcité (suite) : des propositions POUR UNE RÉPUBLIQUE LAÏQUE par Serge Duboisset.

Ouvrons le débat sur la laïcité (suite) : « Ecole et laïcité » par Françoise DUREAU, enseignante et libre penseuse.

Nouvelle imageL’école n’a pas pour tâche d’adapter le jeune futur citoyen, au monde tel qu’il est mais de le mettre à distance, de lui permettre de prendre du recul aussi bien par rapport aux idéologies religieuses, économiques et politiques que par rapport aux représentations cultuelles et au poids des traditions.

La justice sociale et l’égalité républicaine consistent à mettre en avant ce qui est commun à tous et non ce qui divise, à former des citoyens capables grâce à leur esprit critique de participer à la vie de la cité, à prendre part aux décisions à tous les niveaux.

Read moreOuvrons le débat sur la laïcité (suite) : « Ecole et laïcité » par Françoise DUREAU, enseignante et libre penseuse.

Ouvrons le débat sur la laïcité (suite) : intervention de Jacques Marche, président de la Libre Pensée du Puy de Dôme.

Nouvelle imageRappel : ce qu’est  la laïcité…

La laïcité est une réponse à un défi : comment faire pour que tous les Hommes vivent ensemble sans s’affronter en permanence pour imposer leur point de vue philosophique ou religieux ?
En effet, notre société est composée de gens qui croient en un dieu et qui pratiquent une religion : il y a des catholiques, des protestants, des musulmans, des bouddhistes, etc… et puis, il y a ceux qui croient en un dieu sans pratiquer de religion. Et bien entendu, il y a aussi ceux qui ne croient en aucun dieu, les athées. Il y a aussi ceux qui doutent, qui refusent de se prononcer : les agnostiques…
C’est Rousseau qui disait : « Il y a mille manière de rassembler les Hommes, il n’y en a qu’une de les unir ». Et, pour cela, il faut mettre en place une organisation politique qui permette aux Hommes de vivre librement leurs options philosophiques ou religieuses et qui soit capable de promouvoir, par-delà les différences, ce qui est commun à tous. Cette forme d’organisation, c’est donc la Laïcité.

Read moreOuvrons le débat sur la laïcité (suite) : intervention de Jacques Marche, président de la Libre Pensée du Puy de Dôme.

Ouvrons le débat sur la laïcité : intervention de Serge Duboisset.

Nouvelle imageLaïc vient du latin « Laicus » lui-même issu du grec « Laïkos », qui signifie « commun, du peuple ». (Rappel de la Loi du 9 décembre 1905).

– Rappel de l’art. 10 de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen : « nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l’ordre public établi par la Loi ».

La laïcité (théorisée en tout premier par Spinoza), n’est pas qu’un principe de droit politique : elle représente un idéal, une vertu dont l’originalité est de permettre à tous, croyants et athées, de vivre ensemble sans que les uns ou les autres soient stigmatisés en raison de leurs convictions particulières. En ce sens, elle représente, avant tout, une exigence intellectuelle et citoyenne. Comme toute idée progressiste, elle a été, et demeure, un combat.

Read moreOuvrons le débat sur la laïcité : intervention de Serge Duboisset.

110 ans de laïcité : hommage à la loi de 1905

Nouvelle image (4)

Nouvelle image (6)Nouvelle image (5)

CONFÉRENCE

Organisée sous l’égide d’ESPACES MARX

animée  par Michel DUGAY, Universitaire

Qu’est-ce que la laïcité ?
Pourquoi faut-il la défendre ?

Mercredi 2 décembre
20 h 30
« la Galipote » – Rue René Brut
BEAUMONT

Intervenants :
Jacques MARCHE, Président de la Libre Pensée 63
Serge DUBOISSET, Atelier du Front de Gauche
Françoise DUREAU, Enseignante et libre penseuse

11-Novembre : il faut réhabiliter les « fusillés pour l’exemple » de la Grande Guerre.

Nouvelle imageIl n’y a pas qu’un moyen d’abolir enfin la guerre contre les peuples, c’est d’abolir la guerre entre les individus , c’est d’abolir la guerre économique, le désordre de la société présente.
La guerre est de l’essence du capitalisme et la racine de la guerre ne sera arrachée que lorsque la capitalisme lui-même aura été arraché.
Dans le monde capitaliste, il y a une guerre permanente, éternelle, universelle : c’est la guerre de tous contre tous, des individus dans une classe, des classes contre les classes dans une nation, des nations contre les nations , des races contre les races.
Oui, le capitalisme et la guerre sont liés , le capitalisme porte la guerre comme la nuée porte l’orage.
On parle de guerre imminente, mais sait-on de quoi on parle ?

Read more11-Novembre : il faut réhabiliter les « fusillés pour l’exemple » de la Grande Guerre.