Kokopelli propose un autre marché

Vente de produits locaux et bio, mais également échanges entre clients. - Queuille Roger

La Montagne

Vente de produits locaux et bio, mais également échanges entre clients. – Queuille Roger

Ce lundi 2 mai, l’association Kokopelli était l’invitée de l’Atelier du Front de Gauche de Beaumont, représentée par Christine Thomas, conseillère municipale, pour proposer aux beaumontois une autre façon d’acheter ses graines et autres produits bio (fromage, miel, productions locales…), cela dans un cadre très « marché » puisque la rencontre se passait à la Halle communale, place Notre-Dame-de la-Rivière. Outre ces produits alimentaires, un rayon librairie proposait des ouvrages se rapportant à la culture (engrais, plantations, tailles…), ainsi que des revues spécialisées. Le côté sympathique de ce type de marché réside dans les rencontres que l’on peut faire avec les représentants des produits, ainsi qu’avec les clients eux-mêmes qui permettent de bons échanges.

Si toute l’après-midi était consacrée à ce « marché », en soirée, les beaumontois ont pu se rendre à la conférence animée par Alain Gueringer, géographe indiscipliné, co fondateur de Terre de Liens d’Auvergne, sur le thème : La terre agricole, à qui appartient-elle ? à qui pourrait-elle appartenir ?

Vaste sujet qui aura soulevé de très nombreuses questions, auxquelles l’intervenant essayera de répondre.

La terre agricole : à qui appartient-elle ? à qui pourrait-elle appartenir ? à qui sont les semences ? En effet, nous avons aujourd’hui, à peu près toutes les clés pour cultiver la terre intelligemment, mais de nombreux jeunes ne peuvent s’installer faute de terres et\ou ces terres sont accaparées par de gros exploitants ou multinationales. Sans doute la France est relativement moins touchée que d’autres pays (Afrique, Inde…), néanmoins c’est une préoccupation d’autant que récemment, un groupe chinois a acheté 1.700 hectares de terres dans le Berry. Les Safer n’ont pas les outils pour s’opposer à ce type d’opération qui va à l’encontre du modèle agricole français et fait peser un risque sur l’autonomie alimentaire du pays, et son indépendance. Qui produira demain ? Et surtout qu’est-ce qui sera produit ? Aura-t-on le choix ?

L’Atelier du Front de Gauche fait son retour à la terre (suite)

            « La mine appartient aux mineurs » chantaient les grévistes de La Ricamarie sauvagement mitraillés par la troupe en 1869. Et la terre à qui appartient-elle ? A qui pourrait-elle appartenir ? Ces questions étaient au cœur de la soirée d’échanges animée lundi 2 mai à Beaumont, à la salle Anna Marly, par Alain Gueringer, « géographe indiscipliné » et co-fondateur de Terre de liens.

            Ainsi s’achevait une après-midi dédiée par l’Atelier du Front de Gauche aux réflexions et actions pouvant contribuer, à son niveau, à redonner du sens à l’agriculture : protéger la terre, soigner, aider les paysans à s’installer…La terre, c’est le cas de le dire, était prête et Alain Gueringer n’avait plus qu’à semer en répondant à la double interrogation à qui appartient la terre et à qui pourrait-elle appartenir.

      

Read moreL’Atelier du Front de Gauche fait son retour à la terre (suite)

L’Atelier du Front de Gauche fait son retour à la terre

La grange municipale de Beaumont  a accueilli, le 2 mai, de nombreux visiteurs, jardiniers amateurs pour la plupart, venus s’attarder au stand de Kokopelli où les perspectives d’émancipation (des agriculteurs) via la diffusion de semences libres de droits et reproductibles se doublaient de la promotion de variétés injustement méconnues. Cette année aussi place était faite aux produits du terroir, miel de montagne ou délicieux fromages, ainsi qu’à une présentation de la vie des abeilles et de l’organisation d’une ruche.

Lundi 2 mai 2016, L’Atelier fête le printemps

  • De 15 H à 19 H à la  Halle Communale  – place Notre Dame de la Rivière Kokopelli

 

KOKOPELLI : semences potagères et aromatiques Bios, libres de droit et reproductibles  (non-hybrides F1 et non-OGM)

et  des producteurs locaux (un apiculteur amateur de Ceyrat ; le GAEC des Treize Vents – Fromages de chèvres de Nadaillat).

  •  à 20 H 30, salle Anna Marly à la Maison des Beaumontois (23 rue René Brut)

Nouvelle image (9)

         ALAIN GUERINGER, Géographe Indiscipliné et COFONDATEUR DE TERRE DE LIENS AUVERGNE   analysera les enjeux liés au foncier agricole.

A QUI APPARTIENT LA TERRE ? A QUI POURRAIT-ELLE APPARTENIR ?