Ateliers de Construction du Centre (ACC): Pierre LAURENT et les élus Front de Gauche aux côtés des salariés à Paris le 7 octobre

Pierre GARZON, Vice-Président du Conseil départemental du Val-de-Marne, était vendredi 2 octobre sur le site des Ateliers de Construction du Centre (ACC) à Clermont-Ferrand.

Il s’est fait le porte-voix des élus du Front de Gauche en apportant son soutien aux salariés d’une entreprise en lutte: les ACC, spécialistes français de la rénovation des trains, métros et tramways, sont en grande difficulté. Faute de nouvelle commande, la liquidation judiciaire est d’actualité. 311 salariés sont directement menacés. Il y a donc urgence à débloquer de nouvelles commandes publiques.
Alors que les usagers des transports publics réclament une amélioration des
conditions de transport, il est inconcevable de rester inactif face au sort des ACC,
acteurs incontournables de la rénovation ferroviaire en France.
Pour alerter les autorités organisatrices de transport du pays, Pierre LAURENT s’est
adressé à l’ensemble des exécutifs régionaux. Par ailleurs, les élus PCF-FDG du
Syndicat des Transports poursuivent leurs démarches vis-à-vis des décideurs
nationaux et franciliens et de la RATP.
Le combat se poursuit. L’unité des salariés, des organisations syndicales et de la
direction de l’entreprise dans cette épreuve est porteuse d’espoir. Ils viendront
d’ailleurs, côte à côte, mercredi 7 octobre à Paris pour faire connaître leur situation.
Près de 300 personnes sont attendues.

VŒU RELATIF à la sauvegarde des ACC présenté par Christine Thomas, la représentante de l’Atelier du Front de Gauche

Voeu voté à l’unanimité
BEAUMONT – CONSEIL MUNICIPAL DU 1er JUILLET 2015
Les salariés des ACC, dont certains habitent notre ville, se sont massivement mobilisés lundi 29 juin 2015 pour défendre leur avenir. Alors qu’une part non négligeable des salariés est touchée par du chômage partiel depuis le mois de janvier de cette année, le carnet de commandes de l’entreprise reste désespérément vide.
La situation difficile que vit cette entreprise est à mettre en regard avec les choix politiques dans notre pays consistant à réduire de manière significative l’activité ferroviaire depuis de nombreuses années.
De plus la libéralisation des autocars inscrite dans la loi Macron, la baisse des investissements sur l’infrastructure, ou encore la récente annonce du Premier Ministre sur la réduction du versement transport (-240 millions d’€ rien que pour Syndicat des Transports en Ile de France, – 1,5 millions d’euros pour l’Auvergne )) va accentuer la réduction de l’activité ferroviaire dans sa globalité et donc la maintenance du matériel.
Avec les commandes de la SNCF et de la RATP, l’Etat possède les leviers pour intervenir sur les orientations ferroviaires notamment en ce qui concerne la maintenance.
L’enjeu de la sauvegarde des emplois et des savoir-faire d’une telle PME sur notre territoire est primordial.

Par conséquent le Conseil Municipal de Beaumont:
• demande au gouvernement d’agir très rapidement par les leviers de la SNCF et de la RATP pour sauvegarder les ACC , outil industriel de grande valeur qui emploie à l’heure actuelle pas moins de 320 salariés dans une dizaine de métiers différents.

L’entreprise ACC Ingénierie et Maintenance, ses 320 salariés et leur savoir-faire unique en France sont à nouveau en difficulté.

SIGNEZ LA PETITION :

http://puy-de-dome.pcf.fr/Pour-l-avenir-des-ACC-signez-la.html

LETTRE OUVERTE

A Messieurs les ministres, Manuel VALLS et Emmanuel MACRON

Madame La ministre, Ségolène ROYAL

 L’entreprise ACC Ingénierie et Maintenance, ses 320 salariés et leur savoir-faire unique en France sont à nouveau en difficulté.

Nous nous permettons d’attirer votre attention sur l’entreprise ACC Ingénierie et Maintenance (Atelier de Construction du Centre) située en plein cœur de Clermont-Fd.

Aujourd’hui, lundi 29 Juin, les salariés des ACC se sont massivement mobilisés pour défendre leur avenir. Alors qu’une part non négligeable des salariés est touchée par du chômage partiel depuis plusieurs semaines, le carnet de commandes de l’entreprise reste désespérément vide. Symboliquement les salariés ont bloqué la rue de Pré la Reine avec la dernière rame de RER réhabilitée par les ACC.

Read moreL’entreprise ACC Ingénierie et Maintenance, ses 320 salariés et leur savoir-faire unique en France sont à nouveau en difficulté.