Corse : PCF et insoumis unis pour les territoriales

http://www.humanite.fr/
Conférence de presse de lancement de la liste « L’Avenir, la Corse en commun ».

Conférence de presse de lancement de la liste « L’Avenir, la Corse en commun ». Humanité
À un mois du scrutin pour la collectivité unique de l’île, la seule liste de gauche espère rejeter les politiques de Macron et les nationalistes.

Le 3 décembre prochain, l’élection territoriale corse mettra en place la nouvelle collectivité unique de Corse. Une instance issue de la fusion des deux départements de l’île (Haute-Corse et Corse-du-Sud) et de la collectivité territoriale de Corse (CTC). Samedi, la seule liste engagée à gauche à ce jour a été présentée publiquement, tandis que des listes s’étaient déjà déclarées à droite et que les nationalistes et l’extrême droite annonçaient chacun la leur.

« L’Avenir, la Corse en commun », qui rassemble le Parti communiste français, la Corse insoumise, Manca Alternativa et Ensemble !, sera donc conduite par Jacques Casamarta (Corse insoumise), arrivé en tête des candidats de gauche aux dernières législatives. Suivent Josette Risterucci (syndicaliste), Michel Stefani (secrétaire régional du PCF), Amélie Raffaelli (Corse insoumise) et 59 autres candidat-e-s, encarté-e-s ou non, dont Dominique Bucchini, ancien maire PCF de Sartène et président de l’Assemblée de Corse de 2010 à 2015. Un rassemblement qualifié dès le départ de « tambouille » par Jean-Luc Mélenchon, et dont la stratégie était jugée « non pertinente » par Manuel Bompard, le 23 octobre dernier. De son côté, Jacques Casamerta a analysé le paysage politique local en décrivant trois blocs : « un bloc nationaliste qui n’épouse pas la dimension sociale, un bloc de droite avec Macron, et puis il y a le bloc de la gauche sociale ». Et d’ajouter : « La France insoumise va être obligée d’appeler à voter pour notre liste. Parce que, comme je le disais, il y a trois blocs. » La liste entend porter l’opposition à la majorité nationaliste qui dirige la Corse depuis deux ans, mais aussi « à la politique du gouvernement Macron-Philippe-Gattaz ». Michel Stefani décrit les conséquences désastreuses de la hausse de la CSG pour les 80 000 retraités corses et la sanctuarisation par les nationalistes du périmètre d’activité des low cost dans le transport aérien et maritime. Il décrit « un enjeu de classe » dans cette élection, expliquant qu’en trente ans la Corse est passée de 87 contributeurs à l’impôt de solidarité sur la fortune (ISF) à 1 800 ménages dont le revenu annuel imposé est en moyenne de 180 000 euros, tandis que près de 60 000 Corses vivent sous le seuil de pauvreté. Pour les colistiers de « L’Avenir, la Corse en commun », l’objectif est aussi de déjouer le « piège grossier » de l’opposition entretenue entre une « autonomie interne » d’un côté et « un régionalisme de dernière minute de l’autre », qui vise à évacuer la question sociale.

Elections législatives 2017 : résultats du premier tour sur le canton

Les résultats des élections législatives dans les 3 communes du canton

 à Beaumont

Tendance Candidat Voix % Voix commune % Voix circonscription
LREM Laurence VICHNIEVSKY 1 871 44,24% 38,57%
Union des Démocrates et Indépendants Louis GISCARD D’ESTAING 756 17,88% 21,07%
La France insoumise Marc CHOVIN 508 12,01% 11,92%
Ecologiste Nicolas BONNET 481 11,37% 11,04%
Front National Anne-Marie CARTA 241 5,70% 6,79%
Parti communiste français Christine THOMAS 204 4,82% 2,74%
Les Républicains Christophe SERRE 85 2,01% 5,85%
Debout la France Corinne NEVEUX 36 0,85% 1,02%
Divers Maëlig LE GUERN 24 0,57% 0,50%
Extrême gauche Josiane MAINVILLE 23 0,54% 0,50%
Nombre d’inscrits 8 366
Nombre de votants 4 292
Taux de participation 51,30%
Votes blancs (en % des votes exprimés) 1,14%
Votes nuls (en % des votes exprimés) 0,33

Résultats par bureau

Read moreElections législatives 2017 : résultats du premier tour sur le canton

LA HONTE ! LE GÂCHIS ! Tout ça pour ça…(titre de la rédaction de l’Atelier)

http://www.humanite.fr/

Législatives. La France insoumise annonce la fin des négociations avec le PCF

« Pierre Laurent a décidé de rompre les discussions sur les candidatures aux élections législatives », a écrit, mardi soir dans un communiqué, Manuel Bompard, directeur de campagnes de FI, affirmant « prendre acte » que «  la direction du PCF a  lancé la campagne de tous ses candidats sous le sigle du PCF, membre d’un « Front de Gauche » pourtant aujourd’hui inexistant ».

« C’est très surprenant et incompréhensible alors que les échanges se sont poursuivis par téléphone et après notre conférence de presse de cet après-midi », déplore-t-on dans l’entourage du secrétaire national du PCF.  Quelques heures plus tôt, celui-ci  a de nouveau appelé, devant la presse, « avec gravité et colère » , à un accord pour mener « non dans quelques circonscriptions, mais le plus largement et nationalement possible  la bataille (des législatives, NDLR) sous une bannière commune ».

Read moreLA HONTE ! LE GÂCHIS ! Tout ça pour ça…(titre de la rédaction de l’Atelier)

Election présidentielle 2017 : résultats du second tour sur le canton de Beaumont

 Beaumont

Candidat Voix %Voix
Emmanuel MACRON 4 509 83,12%
Marine LE PEN 916 16,88%
Nombre d’inscrits 8 362
Nombre de votants 6 110
Taux de participation 73,07%
Votes blancs (en % des votes exprimés) 8,54%
Votes nuls (en % des votes exprimés) 2,67%

Résultats par bureau

Read moreElection présidentielle 2017 : résultats du second tour sur le canton de Beaumont

Yolande Moreau lit « étranges étrangers » de Jacques Prévert

Invitée de l’émission Boomerang, l’actrice belge a choisi de nous lire, Étranges étrangers, un  poème de Jacques Prévert qui rend hommage à tous ces gens venus de loin pour rejoindre notre pays.

« Kabyles de la Chapelle et des quais de Javel

Hommes de pays loin

Cobayes des colonies

Read moreYolande Moreau lit « étranges étrangers » de Jacques Prévert

Election présidentielle 2017 : résultats du premier tour sur le canton

Les résultats de l’élection présidentielle dans les 3 communes du canton

Résultat de la présidentielle 2017 à Beaumont

Candidat Voix %Voix
Emmanuel MACRON 2 241 36,27%
Jean-Luc MÉLENCHON 1 266 20,49%
François FILLON 1 117 18,08%
Marine LE PEN 624 10,10%
Benoît HAMON 478 7,74%
Nicolas DUPONT-AIGNAN 234 3,79%
Jean LASSALLE 81 1,31%
Philippe POUTOU 57 0,92%
Nathalie ARTHAUD 35 0,57%
François ASSELINEAU 32 0,52%
Jacques CHEMINADE 14 0,23%
Nombre d’inscrits 8 360
Nombre de votants 6 306
Taux de participation 75,43%
Votes blancs (en % des votes exprimés) 1,38%
Votes nuls (en % des votes exprimés) 0,63%

Read moreElection présidentielle 2017 : résultats du premier tour sur le canton

Extraits de la déclaration de Pierre Laurent – 1er tour de l’élection présidentielle – 23 avril 2017

… Dans l’immédiat, conscients des immenses batailles qui sont à venir et des responsabilités qui incombent à notre parti, nous appelons le 7 mai, lors du second tour de l’élection présidentielle, à barrer la route de la Présidence de la République à Marine Le Pen, à son clan et à la menace que constitue le Front national pour la démocratie, la République et la paix, en utilisant le seul bulletin de vote qui lui sera malheureusement opposé  pour le faire. 

Marine Le Pen veut une société de haine, du rejet de l’autre, du racisme et de la xénophobie, une société qui divisera ceux qui ont des intérêts communs au profit de son clan et des puissances d’argent, qui substituera aux principes fondamentaux d’égalité et de fraternité dans la République des principes de discrimination entre Français, entre ceux qui vivent et travaillent dans notre pays selon leur origine et leur nationalité. Nous n’en voulons pas.

Marine Le Pen veut un monde dangereux où toutes les aventures guerrières deviendraient possibles, où toutes les rivalités nationalistes seraient encouragées. Avec Donald Trump, Vladimir Poutine, Bachar El Assad, et les extrêmes droites européennes comme alliés, elle menacerait la sécurité du monde si elle présidait la France, un des cinq membres permanents du Conseil de sécurité de l’ONU. Nous ne le voulons pas.

Nous avons le devoir, pour aujourd’hui comme pour les générations futures, d’empêcher son accession à la Présidence de la République, qui signifierait la prise en main par l’extrême-droite de tous les instruments d’État.

Notre appel pour le 7 mai n’est évidemment en aucun cas un soutien au programme libéral anti-social d’Emmanuel Macron, que nous avons combattu quand il était ministre et que nous combattrons demain sans concession, chaque fois qu’il portera atteinte  au  monde du travail, à ses droits, à nos services publics.

Read moreExtraits de la déclaration de Pierre Laurent – 1er tour de l’élection présidentielle – 23 avril 2017

Communiqué de l’ Atelier du Front de Gauche du canton de Beaumont (3ème circonscription du Puy-de-Dôme)

Grande déception lundi matin sur le profil des candidats retenus pour le second tour des élections présidentielles .

24 % des françaises et des français ont voté pour E.Macron et 21,3% pour M.Le Pen.

Pourtant, représentant de la classe sociale la plus favorisée, E.Macron est l’inspirateur des lois anti-sociales du quinquennat de F. Hollande mais pas encore assez libérales à son goût, il est l’archétype de cette oligarchie passant du pouvoir politique à celui de la finance et vice versa, mais toujours au service de cette dernière.

Et que dire du FN dont le programme est une menace pour la démocratie, la République, la paix, …, sinon qu’il faut faire barrage à ses ambitions.

En revanche nous saluons le résultat historique de Jean Luc Mélenchon tant au plan national que local, vraie victoire collective.

Celui-ci obtient 22% des suffrages dans le Puy-de-Dôme, arrive troisième dans notre circonscription, 2% derrière Fillon. Nous sommes ainsi confortés dans notre engagement pour les élections législatives.

Seule une candidature d’union de celles et ceux qui ont soutenu Jean-Luc Mélenchon et au-delà apportera une réponse à la hauteur de la gravité de la crise écologique, sociale et démocratique.

Pourquoi les Elus Communistes et Républicains de l’ANECR apportent-ils leur soutien à Jean Luc Mélenchon.

 Les élus communistes et républicains rassemblés au sein de l’ANECR ont reçu un seul mandat, une seule mission : défendre les intérêts du peuple, soutenir et promouvoir tout ce qui concoure à son mieux être matériel et intellectuel et à son émancipation.
C’est à la seule aune de ces principes que les élus déterminent leurs choix à chaque instant et en toutes circonstances.  Dimanche 23 avril, le peuple de France est appelé à choisir un Président de la République.
Ce choix déterminera en grande partie notre avenir individuel et collectif à un moment où notre pays traverse une profonde crise démocratique, économique et sociale.
Nous vivons des heures potentiellement fatidiques et incertaines où la droite la plus conservatrice, l’extrême droite la plus réactionnaire et l’ultra libéralisme le plus tapageur et destructeur peuvent s’emparer du pouvoir et entraîner notre pays, nos concitoyens vers toujours plus de misère sociale, toujours plus de divisions et de tensions.
Face aux enjeux démocratiques et sociaux qui nous sont posés, les élus communistes et républicains invitent les Françaises et les Français à porter leur suffrage sur le projet qui défend le mieux leurs intérêts particuliers et collectifs, ceux de leurs collectivités locales et de leurs services publics pour aujourd’hui comme pour demain.
Dans ces circonstances historiques les élus communistes et républicains unis au sein de l’ANECR proposent à nos concitoyens :
– d’apporter leur vote à Jean-Luc Mélenchon qui est le mieux placé à gauche pour battre, dans les urnes, les candidats de la régression sociale et des divisions mortifères pour notre pays.
– de créer, ensemble, jusqu’au 23 avril, les conditions de la victoire de celui dont l’élection permettra au peuple de France d’avoir le meilleur cadre et les meilleures conditions pour construire -par l’action et dans l’union- une France sociale, solidaire, écologiste et pacifiste.

Patrice Bessac , Président de l’ANECR

Meeting holographique au Zénith – Grande Halle d’Auvergne à Clermont-Ferrand

Au même moment, il sera en meeting à Dijon et en hologramme dans 5 autres villes de France : Grenoble, Montpellier, Nancy, et Nantes et à Le Port (La Réunion) à 21h heure locale. Suivez cette première mondiale en direct sur les réseaux-sociaux et participez en utilisant le hashtag #LaForceDuPeuple.

Ouverture des portes : 17H. ATTENTION : Pour des raisons de sécurité liées à la technologie, merci de ne pas apporter de sacs, de bouteilles, de canettes ou d’objets métalliques.