Yolande Moreau lit « étranges étrangers » de Jacques Prévert

Invitée de l’émission Boomerang, l’actrice belge a choisi de nous lire, Étranges étrangers, un  poème de Jacques Prévert qui rend hommage à tous ces gens venus de loin pour rejoindre notre pays.

« Kabyles de la Chapelle et des quais de Javel

Hommes de pays loin

Cobayes des colonies

Read moreYolande Moreau lit « étranges étrangers » de Jacques Prévert

Le petit Wauquiez illustré…(suite) : quand Laurent Wauquiez et Alain Dumeil prétendent soutenir « la culture » !

Avec une subvention en baisse de 25 % pour 2016 et aucun signe donné pour 2017, la Région avait  fait passer son message vis-à-vis du TRANSFO. L’agence régionale de développement culturel en Auvergne et ses  onze salariés avaient pour l’année en cours, une convention avec la Région pour son financement, et une subvention ad hoc votée par l’ancien exécutif     

L’année se termine… Le Transfo ferme

Résultat d’une drôle de conception de la mutualisation dans le cadre de la « nouvelle « grande région Auvergne Rhône Alpes ». Une mutualisation qui aboutit à une   suppression pure et simple , à une  perte de savoirs, de savoir-faire.

Ainsi passe  à la trappe  la connaissance de l’ensemble des structures culturelles de la région Auvergne.Ainsi passe à la trappe tout le travail de  formation , d’écoute et de projets …

Au conseil municipal du 13 décembre 2016 ?  à l’évocation par notre groupe de la diminution des subventions allouées à la culture par M.Wauquiez, M.Dumeil a affirmé que personne en Auvergne  ne regrettait la fermeture du Transfo.

Nous lui laissons la responsabilité de cette affirmation.

Les onze salariés licenciés apprécieront. 

Le petit Wauquiez illustré…(suite) : quand Laurent Wauquiez se fait l’avocat du Front National.

the-huffington-postFaut-il y voir une décision politique? Trois associations culturelles promouvant le cinéma LGBT (Lesbiennes, Gays, Bisexuels et Transgenres) basées à Lyon, Saint-Etienne et Grenoble, ont vu l’attitude de la région Auvergne-Rhône-Alpes changer après l’élection de Laurent Wauquiez à sa présidence, rapportent les médias LGBT Têtu et Hétéroclyte.

C’est le festival stéphanois « Face à Face » qui a été le premier touché par la nouvelle politique de la région. Sa subvention annuelle de 5000 euros lui a tout bonnement été refusée, sans plus d’explications. Une première en douze ans pour ce festival qui propose 30 projections (courts, longs-métrages, documentaires) sur quatre jours à Saint-Etienne. « Si on n’arrive pas à compenser ces 5000€, il est possible qu’on soit obligés en 2017 de réduire le festival d’une journée », explique Dominique Thévenot, président du festival, à Hétéroclyte.

Read moreLe petit Wauquiez illustré…(suite) : quand Laurent Wauquiez se fait l’avocat du Front National.

Le gitan, la médaille et la République

Nouvelle image (3)
http://www.humanite.fr/
Marie-José Sirach, Chef de la rubrique culture
Dimanche, 13 Novembre, 2016

C’était vendredi soir. Tandis que la pluie redoublait d’effort dans le ciel de Paris, la ministre de la Culture a fait Chevalier de la Légion d’honneur Alexandre Romanes.

Alexandre et Délia Romanès par Mustapha Boutadjine Il voulait venir en pyjama. Histoire de marquer le coup. Et puis il a mis la cravate, le costume et son éternel chapeau. Il a fière allure, Alexandre Romanes. Dans quelques instants lui, le voleur de poules, le tsigane, saltimbanque et poète sera honoré par la République. L’ambiance est colorée, chaleureuse mais on devine une légère tension, une émotion dans l’air. C’est sous le chapiteau du cirque que la cérémonie va se dérouler.
On est loin des ors de la République. Delia Romanes, toujours aussi belle et fougueuse, sourire éclatant, savoure cet instant et accueille chacun et chacune avec une joie contagieuse. Embrassades, bousculades, rires. 20h30. La ministre de la Culture, Audrey Azoulay, est à l’heure. Auquel il convient d’ajouter le quart d’heure gitan…

Read moreLe gitan, la médaille et la République

Projection des « chemins de la mémoire » :une salle comble, un débat riche et des spectateurs ravis.

Samedi 5 novembre, en partenariat avec l’Université Blaise Pascal, Le Centre d’Histoire Espaces et Cultures et Paroles de Bibs, l’Atelier du Front de Gauche a  projeté à Beaumont devant une salle comble « LES CHEMINS DE LA MEMOIRE », documentaire de José Luis Peñafuerte, film inédit à Clermont-Ferrand.

 Un documentaire qui donne à voir, à entendre et à vivre, la mémoire des vaincus, longtemps ensevelie  sous la chape de mensonges  de l’histoire officielle que  les vainqueurs  de la Guerre d’Espagne ont minutieusement élaborée et entretenue.

Read moreProjection des « chemins de la mémoire » :une salle comble, un débat riche et des spectateurs ravis.

Politique culturelle française : quand un spectacle est annulé faute de visas.

nouvelle-image-3Chers amis de l’Arlequin,

 Nous sommes au regret de vous annoncer que la représentation de « We almost forgot », la pièce de danse contemporaine de Qudus Onikeku, programmée pour le jeudi 3 novembre, a été annulée, plusieurs des danseurs n’ayant pas obtenu leur visa. Le théâtre de l’Arlequin, la compagnie BlonBa, les spectateurs qui avaient prévu de vivre ce grand moment d’art sont punis en même temps que les artistes concernés.
 
Je vous joins la réaction que Jean-Louis Sagot-Duvauroux a postée sur la page facebook de notre théâtre (https://www.facebook.com/arlequin.theatre?fref=ts)

Read morePolitique culturelle française : quand un spectacle est annulé faute de visas.

Mercredi 19 octobre à 20h30 : « La Sociale » en avant-première en présence du réalisateur Gilles Perret.

nouvelle-image-11Il y a 70 ans, les ordonnances promulguant les champs d’application de la sécurité sociale étaient votées par le Gouvernement provisoire de la République. Un vieux rêve séculaire émanant des peuples à vouloir vivre sans l’angoisse du lendemain voyait enfin le jour.

Le principal bâtisseur de cet édifice des plus humaniste qui soit se nommait Ambroise Croizat. Qui le connait aujourd’hui?

70 ans plus tard, il est temps de raconter cette belle histoire de «  la sécu ». D’où elle vient, comment elle a pu devenir possible, quels sont ses principes de base, qui en sont ses bâtisseurs et qu’est-elle devenue au fil des décennies ?

Au final, se dresseront en parallèle le portrait d’un homme, l’histoire d’une longue lutte vers la dignité et le portrait d’une institution incarnée par ses acteurs du quotidien.

Un CinéFestival sur des citoyens engagés dans des actions positives

affiche-2-2016-1

sur  des thèmes aussi variés que  L’altruisme

Le jardinage

Le Handicap

Les femmes « des quartiers »

Le foncier agricole

Le bio…ds les jardins et pour les bébés !

La pédagogie

La séance enfants…..

et bien d’autres choses…et où vous pourrez

échanger avec des associations locales

Un Festival qui donne du punch, du rêve, de l’avenir, des idées !!

Le programme : recto-kio-2016    upc63-kinop-2016-verso

Du 27 au 29 juillet à Saint Amant-Roche-Savine (63) : Festival de Jolie Môme « La Belle Rouge »

Nouvelle imageIl y a 7 ans, Jolie Môme s’est lancée dans l’aventure du festival La Belle Rouge.Ces trois jours sont devenus un temps fort : Du théâtre, du cinéma, de la chanson, des ateliers politiques, des concerts, des rencontres, de la fraternité… et un public toujours plus nombreux autour de la Compagnie Jolie Môme et de ses amis.

Infos pratiques :

Forfait 3 jours : Soutien 90 € Normal 55 € Réduit 39 €
Tarif unitaire par spectacle : de 6 € à 16 €
Hébergement : 2 campings gratuits, un pour les couche-tôt, l’autre pour les couche-tard.
Toutes les informations complémentaires sont sur le  site : http://www.cie-joliemome.org

Le programme du festival