Un rapport accablant du Sénat sur le CICE

Nouvelle image (3)
http://www.humanite.fr/
Pour la sénatrice PCF d’Indre-et-Loire, Marie-France Beaufils, auteure du rapport « il faut revoir profondément dans sa forme comme dans son montant, le dispositif complexe et budgétairement qu’est le CICE ».

La commission des Finances du Sénat français dresse un bilan plus que mitigé du crédit d’impôt compétitivité-emploi (CICE) et appelle à revoir profondément ce dispositif, dans un rapport rendu public ce mardi par Marie-France Beaufils, sénatrice communiste d’Indre-et-Loire et auteure de ce rapport.

Read moreUn rapport accablant du Sénat sur le CICE

MICHELIN : des cadeaux fiscaux ET des suppressions de poste.

Nouvelle imageA partir d’une simple couverture d’un agenda …
Lorsque j’ai reçu l’agenda 2016 du Conseil Départemental je me suis étonnée de voir sur la couverture en illustration aux côtés de la chaîne des puys , du panoramique des Dômes , d’un match de l’ASM une clé USB du Bibendum ceint d’une écharpe  » MICHELIN » bien visible. Je me suis renseignée et il m’ a été dit que c’était le service communication qui avait choisi les illustrations. Or il ne me semblait pas que l’économie était une compétence du Conseil Départemental.
Lorsque j’ai lu le compte rendu de la séance de lundi 18 janvier, j’ai mieux compris.
Alors que le groupe Michelin affichait « un bilan 2015 exceptionnel avec un résultat de 2,6 milliards d’euros», à partir de 2018 le nouveau centre de recherche Michelin sera exonéré de la taxe foncière à hauteur de 50% tous les ans soit de la somme de 550 000€ par an (même exonération de la part de Clermont-Communauté).

Read moreMICHELIN : des cadeaux fiscaux ET des suppressions de poste.

Les milliards envolés du crédit impôt recherche

Alexandra Chaignon et 
Sylvie Ducatteau
Vendredi, 17 Avril, 2015
L’Humanité

 Entre 2008 et 2013, Sanofi a supprimé 2000 emplois dans son secteur recherche. (Photo : R. Pratta/Reuters)
Censée favoriser l’emploi scientifique et l’investissement dans la recherche, cette niche fiscale est massivement utilisée à d’autres objectifs par les plus grandes entreprises. Une étude de Sciences en marche estime à 6 milliards d’euros le montant du détournement.